Passer au contenu

En savoir plus

Visitez le Musée pour 5 $ seulement le vendredi 13 décembre de 17 h à 21 h.

En savoir plus

Série de conférences du président Conversations sur les droits de la personne

Two men sitting in front of a black backdrop. One man is speaking into a microphone.

Photo: CMHR, Krista Anderson

Détails de l'activité

Joignez-vous à notre président-directeur général, John Young, et à des spécialistes invités distingués pour notre série de conférences sur les droits de la personne.

Chaque conférence explorera un sujet d’actualité ou un enjeu historique lié aux droits de la personne avec une présentation principale suivie d’une période de conversation et d’une séance de dialogue modéré avec l’auditoire.

Conférences passées

Video: Big Brother nous surveille

Big Brother nous surveille : Conférence du président avec la journaliste d’enquête Megha Rajagopalan

Le mardi 1er octobre 2019, de 18 h 30 à 21 h

Megha Rajagopalan a été contrainte de quitter la Chine l’année dernière après avoir acquis la réputation de faire des reportages audacieux sur la création par Beijing d’un vaste système de surveillance étatique, ainsi que sur la répression de masse et la détention du groupe ethnique des Ouïghours.

Les reportages de Megha Rajagopalan sur ces questions en 2017 lui ont valu un Human Rights Press Award. L’année dernière, son travail sur les liens entre les médias sociaux et les conflits violents dans le centre du Sri Lanka lui a valu un Mirror Award.

Au cours de cette conférence, Megha Rajagopalan parlait de ses expériences révélatrices sur les techniques de surveillance numérique utilisées par les États autoritaires. La soirée comprenait aussi une discussion avec le président-directeur général du Musée, John Young, et une période de questions.

Video: Livestream: Fighting for freedom in Russia

Lutter pour la liberté en Russie : Conférence du président avec Vladimir Kara-Murza, dissident russe

Le mardi 30 octobre 2018 de 18 h 30 à 21 h

L’un des défenseurs les plus francs de la démocratie et des droits de la personne en Russie, Vladimir Kara-Murza est sur la ligne de front de l’opposition contre le président Vladimir Putin. Deux fois empoisonné au cours des trois dernières années, il refuse d’abandonner la lutte pour la liberté et la démocratie. Il a récemment été l’un des porteurs aux funérailles du sénateur américain John McCain, à Washington, DC.

Au cours de cette conférence, Vladimir Kara-Murza a exploré comment les Russes peuvent provoquer des changements démocratiques et comment l’Occident peut aider. La soirée comprenait aussi une discussion avec le président-directeur général du Musée, John Young, et une période de questions.

Photo: CMHR, Krista Anderson

Religion et réconciliation : Conférence du président avec John Borrows

Le lundi 26 mars 2018 de 18 h 30 à 21 h

John Borrows est un Anishnaabe de la Première nation des Chippewas de Nawash, sur les rives de la baie Georgienne, en Ontario. Il est chaire de recherche du Canada en droit autochtone à l’école de droit de l’Université de Victoria. Le Conseil des arts du Canada lui a accordé le prix Killam 2017 en sciences sociales pour ses recherches approfondies dans le domaine des traditions juridiques autochtones.

En avril 2016, John Borrows a publié l’ouvrage Freedom and Indigenous Constitutionalism. Sa conférence portait sur les thèmes abordés dans le livre, y compris la liberté de religion, les perspectives autochtones et la réconciliation. Le livre Freedom and Indigenous Constitutionalism est en vente à la Boutique du Musée.

La soirée comprenait une conversation entre John Young et John Borrows, suivie d’une période de questions ouverte au public. Niigaan Sinclair était modérateur pour la période de questions. Niigaan Sinclair est Anishnaabe et originaire du peuplement indien de St. Peter’s (Little Peguis), près de Selkirk, au Manitoba. Il est professeur à l’Université du Manitoba et enseigne des cours en littérature, en histoire et en politique autochtones.

Photo: CMHR, Krista Anderson

Propagande de l’EI : Conférence du président avec le journaliste Michael Petrou

Le lundi 15 janvier 2018 de 18 h 30 à 21 h

Michael Petrou, auteur et journaliste primé, a parlé de la stratégie de propagande du groupe djihadiste État islamique (EI) et du rôle qu’a eu cette stratégie dans le génocide des Yézidis. Il a fait valoir que, de la même façon que la propagande nazie a fait partie intégrante de l’Holocauste, et que la Radio Télévision Libre des Mille Collines a servi de catalyseur pour le génocide au Rwanda, la propagande de l’EI a préparé le terrain et assuré le soutien pour le massacre et l’esclavage sexuel des Yézidis, dont la patrie a été envahie par le groupe djihadiste.

Le plus récent livre de Michael Petrou, intitulé Is This Your First War? Travels Through the Post-9/11 Islamic World, a gagné le Prix du livre d’Ottawa et est maintenant en vente à la Boutique du Musée. 

La soirée comprenait une conversation entre John Young et Michael Petrou, suivie d’une période de questions ouverte au public. La soirée s’est terminée avec une séance de signatures et une occasion de rencontrer l’auteur.

Michael Petrou est un historien, auteur et journaliste qui a fait des reportages partout en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie centrale. Il a obtenu un Ph. D. en histoire contemporaine de l’université d’Oxford. Il est le boursier canadien Martin Wise Goodman de 2018 à l’université Harvard, et est également un membre non résident du Montreal Institute for Genocide and Human Rights Studies.