Musée canadien pour les droits de la personne

Nous construisons un nouveau site droitsdelapersonne.ca. Consulter le nouveau site

Ramener les ancêtres à la maison : musées, rapatriement et le potlatch de Cranmer

L’aînée Axu, Agnes Alfred, tenant un masque de cérémonie qui a été retourné à la Première Nation Kwakwaka’wakw, en Colombie-Britannique. Photo : gracieuseté de l’U’Mista Cultural Centre, Vickie Jensen.

 

Voici l’histoire d’un potlatch – et de la longue lutte qui a suivi. Pour ceux qui se posent la question, un potlatch est une cérémonie pratiquée par les peuples autochtones de la côte nord-ouest du Pacifique, au Canada et aux Étatsx-Unis. Bill Cranmer, de la Première Nation Kwakwaka’wakw du nord de la Colombie-Britannique, explique l’importance du potlatch.

Trois femmes remarquables qu’il faut connaître

Comment peut-on changer les choses? Comment peut-on provoquer des changements positifs quand on est exclu des cercles du pouvoir? Pour les femmes qui, historiquement, ont été exclues de ces cercles, la réponse consiste souvent à s’attaquer aux structures mêmes qui ont servi à les maintenir loin du pouvoir. Dans le cadre de notre nouvelle exposition, Cheminements : Les droits au Canada depuis 150 ans, nous explorons le travail de plusieurs femmes marquantes dont les efforts incessants ont provoqué un changement durable.

Le massacre de Sharpeville

 

Le 21 mars 1960, les policiers d’un township noir d’Afrique du Sud ouvrent le feu sur un groupe de gens qui manifestent pacifiquement contre les lois sur les passeports intérieurs, tuant 69 personnes. Aujourd’hui, partout dans le monde, on commémore le massacre de Sharpeville le 21 mars, Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

 

Une chirurgienne canadienne avant-gardiste met sa vie en danger

Dominique Corti, enfant, avec sa mère Lucille Teasdale Corti.
Photo : gracieuseté de Dominique Corti, M.D., Fondation Teasdale-Corti 

 

Lucille Teasdale Corti, de Montréal, est l’une des premières chirurgiennes du Canada. Pendant plus de 30 ans, elle a consacré sa vie à l’hôpital Lacor, près de Gulu, dans le nord de l’Ouganda, parfois en période de guerre et de violence.

La résistance d'une femme

 

Jusqu'où iriez-vous pour défendre vos droits?

 

L'histoire de Viola Desmond

En novembre 1946, Viola Desmond, propriétaire d'un salon de coiffure, se rend au Roseland Theatre, à New Glasgow, en Nouvelle-Écosse. Malheureusement, ce qui devait être une soirée au cinéma se transforme en une nuit en prison.

Mandela : Lutte pour la liberté

Nelson Mandela a passé 27 ans en prison parce qu'il luttait pour la liberté et les droits de la personne. Après sa libération, il est devenu le premier président démocratiquement élu de l'Afrique du Sud. (The Globe and Mail Inc./Erik Christensen)

 

« Mon idéal le plus cher a été celui d’une société libre et démocratique dans laquelle tout le monde vivrait ensemble en harmonie et avec des chances égales. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et que j’espère accomplir. Mais si nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. »

Les mots « Jamais plus » ont‑ils perdu leur sens?

Le 27 janvier 1945, les troupes soviétiques ont libéré le camp d’extermination d’Auschwitz‑Birkenau dans la Pologne occupée par le régime nazi. C’est là que l’Allemagne nazie, sous la conduite d’Adolf Hitler, a exterminé plus d’un million de personnes, pour la plupart des Juifs. En 2005, les Nations Unies ont décrété que le 27 janvier serait la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Cheminements : les droits au Canada depuis 150 ans

L’exposition Cheminements : les droits au Canada depuis 150 ans présente les grandes lignes de l’histoire du Canada en matière de droits de la personne depuis 150 ans. En faisant appel à des éléments multimédias, l’exposition explore les principaux débats et enjeux qui ont été au centre de l’évolution de la conversation sur les droits et libertés, la justice et l’égalité au Canada.

« Le creuset de l’enfer » : l’histoire des anciens combattants du Canada à Hong Kong

Le 8 décembre 1941, l’armée japonaise lance une attaque sur Hong Kong, alors colonie britannique en Chine du Sud. Cette attaque est l’un des éléments déclencheurs de la Seconde Guerre mondiale dans le Pacifique et place le Japon contre les nations alliées, notamment les États‑Unis, la Grande‑Bretagne et le Canada.

Pages

S'abonner à Musée canadien pour les droits de la personne RSS