Notre engagement en matière de conception inclusive et universelle

« La conception universelle s’entend de la conception de produits et d’environnements pouvant être utilisés par tous, dans la mesure du possible, sans recours à l’adaptation ou au design spécialisé. » – Ronald L. Mace

Le Musée canadien pour les droits de la personne reconnaît l’importance fondamentale du principe de conception universelle et l’applique dans son édifice et ses expositions, sa présence sur le Web et ses programmes. Ce principe a été formulé par les membres du Comité consultatif sur le contenu dans le rapport 2010 du Comité.

« Le Musée doit recourir aux services de spécialistes en accessibilité et conception universelle pour faire en sorte que toutes les consultations, de même que les programmes, les expositions, le site Web et l’édifice lui-même, soient pleinement accessibles aux personnes handicapées. »

Feu Ronald L. Mace, fellow de l’American Institute of Architects, a été le premier à parler de « conception universelle ». Il souhaitait simplifier la vie de tous en rendant les produits, les communications et le domaine bâti accessibles au plus grand nombre de gens possible, et ce, à faible coût, voire sans coût supplémentaire. La conception universelle est profitable aux gens de tout âge et de toute capacité. 

Les termes « conception universelle » et « conception inclusive » sont souvent considérés comme étant synonymes. Depuis quelque temps toutefois, on juge que le terme « conception inclusive » est plus large et traduit mieux la diversité sociale et économique, tout en respectant les principes de la conception universelle. 

Notre détermination à appliquer les principes de la conception inclusive et de la conception universelle va au delà de l’accessibilité pour faire en sorte que l’expérience muséale soit non seulement accessible pour les gens de tout âge et de toute capacité, mais aussi enrichissante et satisfaisante pour tous. La conception universelle n’est pas un « style » de conception, mais plutôt une orientation, fondée sur les principes suivants :

  1. Une incapacité n’est pas une condition particulière qui touche seulement certaines personnes.
  2. L’incapacité est chose courante et la plupart d’entre nous seront touchés par une incapacité à un moment ou à un autre de leur vie.
  3. Si un aménagement convient aux personnes handicapées, il facilitera aussi la vie de tous.
  4. La convivialité et l’esthétique sont mutuellement compatibles.

Le Musée intègre la conception inclusive et la conception universelle dans tous ses projets, produits et programmes.

Nos communiqués de presse

Autre information