Passer au contenu

En savoir plus

Visitez le Musée pour 5 $ seulement le mercredi 23 octobre de 17 h à 21 h.

En savoir plus

Sommaire du plan d’entreprise 2012-2013 du Musée canadien pour les droits de la personne déposé au parlement

Étiquettes

Détails du communiqué

Le sommaire du plan d'entreprise du Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) a été déposé aujourd'hui devant la Chambre des communes; ce plan est aussi affiché en français et en anglais sur le site Web du Musée.

Conformément à la loi fédérale, chaque musée national du Canada doit préparer et présenter annuellement au gouvernement un plan quinquennal d'entreprise visant à guider les activités et le budget du musée.

Le sommaire du plan d'entreprise 2012–2013 du Musée canadien pour les droits de la personne souligne les domaines prioritaires comme désignés par la direction et le Conseil d'administration de l'organisme. Ce plan est axé sur quatre principales mesures liées aux préparatifs de l'inauguration du Musée en 2014, notamment celles énumérées ci-dessous.

Mettre sur pied les expositions et les programmes inauguraux

Le Musée continuera l'élaboration et la construction des expositions en conformité aux résultats du processus pluriannuel en matière de recherche et de consultation, qui englobe le projet national de mobilisation du public du Musée, la consultation et la collaboration avec les communautés d'intervenants et l'orientation donnée par les défenseurs et experts des droits de la personne et un examen externe par des pairs universitaires. Le Musée terminera l'étape de la planification du contenu des expositions, passera des marchés pour la construction des expositions et la production graphique et achèvera l'examen indépendant effectué par des pairs du milieu universitaire de toutes ses galeries. La division de l'apprentissage et de la programmation du Musée continuera de collaborer avec ses partenaires du milieu de l'éducation afin d'intégrer l'apprentissage des droits de la personne dans les programmes scolaires, de développer des ressources appropriées selon l'âge à l'intention des éducateurs, de concevoir des projets-pilotes pour la programmation éducative dirigée par le Musée et d'élaborer un cadre de travail destiné au programme national axé sur les élèves et les étudiants. En collaborant avec son Comité consultatif de la conception universelle, le Musée continuera la mise en œuvre des principes de conception dans ses expositions, ses programmes et ses offres numériques en vue d'établir une nouvelle norme d'inclusion et d'accessibilité parmi les institutions culturelles.

Achever la construction et les services de l'immeuble

Le Musée achèvera la construction de l'immeuble de base d'ici la fin de 2012 comme prévu, tout en mettant à exécution les plans d'occupation de l'immeuble. En 2012–2013, il lancera des appels d'offres et passera des marchés d'aménagement des expositions, achèvera la construction intérieure pour se conformer à la norme d'occupation (sans poussière), et installera les appareils et les systèmes environnementaux qui lui permettront d'atteindre la certification LEED Argent. Le Musée bâtira et installera l'infrastructure TI, élaborera un plan opérationnel TI, concevra et déploiera une stratégie en matière de sécurité et de gestion des installations fondée sur les pratiques exemplaires et finalisera les plans opérationnels horizontaux des services aux visiteurs, de la gestion des événements, de l'apprentissage et de la programmation ainsi que d'autres unités muséales.

Établir les activités et la présence du Musée

Le Musée finalisera et mettre en œuvre les politiques liées à la billetterie et aux admissions, aux services aux visiteurs, à la vente au détail, aux locations et au service alimentaire. Il développera d'autres circuits pour générer de nouveaux revenus, établira les cibles des profits et mettra en œuvre des stratégies en matière de production de revenus dans les marchés internationaux afin de maximiser les possibilités dans l'industrie du voyage, les réunions et les conventions, les médias sur les voyages et les secteurs de loisirs. Le Musée tablera aussi sur les efforts déployés par ses partenaires du tourisme pour mieux se faire connaitre par l'industrie et lancera des campagnes ciblées de marketing et de promotion avec les principaux marchés du tourisme. Avec les partenaires locaux, le Musée mettra de l'avant une stratégie d'inauguration détaillée, entre autres, sur le recrutement de bénévoles, les occasions d'agir comme hôte ou ambassadeur et les possibilités de partenariats en vue de maximiser l'activité économique et les investissements locaux. Le Musée amorcera les travaux d'élaboration d'une stratégie de transition pour s'adapter aux changements d'orientation, de l'élaboration des projets aux activités d'exploitation en 2014.

Appuyer la campagne de financement menée par les Amis du Musée canadien pour les droits de la personne

Pour concourir davantage au succès de la collecte nationale des Amis, y compris des nouveaux dons privés de six millions de dollars recueillis au cours de la dernière année seulement, le Musée travaillera en collaboration avec les Amis du Musée pour optimiser les actifs nouvellement acquis en vue de solliciter d'autres contributions du secteur privé jusqu'à l'inauguration en 2014 et au-delà. Pour ce faire, le Musée fournira l'utilisation de ses installations, offrira des visites guidées des lieux, définira des possibilités de commémoration à l'intention des principaux donateurs et offrira les services de conférenciers lors d'activités organisées à l'intention des donateurs. Le Musée déploiera de nouveaux efforts de commercialisation à l'échelle régionale et nationale pour compléter les efforts de la campagne de financement engagés par les Amis du Musée jusqu'à la période d'inauguration en 2014 et au-delà; il continuera aussi à collaborer avec les Amis du Musée aux activités de fidélisation des donateurs d'un bout à l'autre du pays.

Comme les précédents sommaires du plan d'entreprise, le sommaire de 2012–2013 du Musée comprend un instantané des finances actuelles et projetées de l'organisation. Le Musée fournit aussi des états financiers trimestriels sur son site Web et publie des états financiers vérifiés chaque année dans son rapport annuel.

Les responsables du Musée soulignent que l'organisation présentera une vue d'ensemble des priorités pour la prochaine année, une séance d'information sur le budget et les finances du Musée et un examen des activités de la dernière année lors de son assemblée publique annuelle qui se tiendra le jeudi 6 décembre, à l'école secondaire Sisler à Winnipeg.

Les membres du public sont invités à participer à l'événement en personne, ou en regardant en direct l'émission Web qui sera diffusée dans les deux langues officielles. Le personnel du Musée répondra volontiers à toutes les questions, en direct ou en ligne. Pour en savoir davantage sur l'Assemblée générale annuelle, consulter le site : www.museepourlesdroitsdelapersonne.ca/mcdp2012.

DOCUMENT D'INFORMATION

De la planification à l'exploitation : en route vers 2014

L'exercice en cours marque une période de transition exaltante au Musée canadien pour les droits de la personne.

Maintenant que la construction des principaux éléments structurels du bâtiment est achevée, tous les efforts sont axés sur l'intérieur du bâtiment, y compris la fabrication des galeries et des expositions inaugurales, l'élaboration des programmes didactiques du Musée, l'achèvement et le lancement des activités de base comme les services aux visiteurs, la billetterie et les admissions, le commerce de détail et les services alimentaires.

Le respect rigoureux d'une stratégie opérationnelle multiniveau permet de maintenir la cadence de cet engagement sans précédent, conformément aux normes internes qui sont soumises à un calendrier serré des projets menant à l'inauguration en 2014.

Voici quelques outils de gestion des projets :

  • Le calendrier principal des projets suivi et surveillé à l'externe par Stantec Consulting. — Ce calendrier principal indique les étapes importantes des projets, de l'achèvement du bâtiment de base au prototypage des expositions jusqu'au développement de programmes didactiques en ligne, comportant des échéanciers et des repères clairement établis. Le flux de travail des projets d'exposition parallèles, examiné chaque semaine par des membres chevronnés de l'équipe de conception des expositions, permet d'assurer que tous les aspects liés à la planification et au développement des éléments d'exposition sont conformes au calendrier et au plan de travail réglementé. 
  • Un plan directeur de gestion des projets, élaboré en partenariat avec GBAssociates, régissant tous les aspects de développement du Musée après l'achèvement du bâtiment de base. — Ce plan garantit que les principales activités suivant la construction, comme l'aménagement des expositions, l'installation audiovisuelle et les activités de construction sont étroitement gérées de façon à respecter aussi bien le calendrier que les objectifs budgétaires. Ce plan établit un chemin critique qui est axé sur la maximisation des ressources du Musée, la détermination de l'efficience opérationnelle et la mise en œuvre des processus nécessaires pour assurer la préparation opérationnelle en vue de l'inauguration de 2014.
  • La publication régulière de rapports publics sur les réalisations des projets, les domaines de priorité ainsi que les objectifs et les jalons à venir. — Chaque année, le Musée souligne les principales réalisations au sein de ses trois secteurs d'activités de programmes dans son rapport annuel. L'organisation souligne aussi les objectifs actuels et à venir liés à la budgétisation et à l'exploitation dans le sommaire annuel de son plan d'entreprise, effectue des mises à jour trimestrielles sur sa situation financière sur le site Web du Musée et offre aussi des mises à jour publiques sur les objectifs des projets réalisés et sur les secteurs prioritaires lors d'une assemblée publique annuelle.
  • Une embauche stratégique visant à tenir compte des calendriers et des objectifs des projets. — En adhérant à son plan de dotation pluriannuel et aux normes établies dans le calendrier principal des projets, la dotation complémentaire du Musée passe d'une fonction essentiellement de planification à une fonction opérationnelle. Une embauche stratégique dans les domaines de la gestion des installations, de l'éducation et de la programmation à l'intention du public, des services bénévoles, de la planification de la sécurité, de la gestion des locations et des événements et d'autres secteurs sera maintenue tout au long du présent exercice et jusqu'en 2013–2014.

Personnes-ressources – médias

Angela Cassie