Passer au contenu

En savoir plus

Mandela : Lutte pour la liberté jusqu'au 25 août 2019!

En savoir plus

Le MCDP en collaboration avec le Musée canadien de la guerre présente « Paix » comme première exposition temporaire

Étiquettes

Détails du communiqué

Deux musées nationaux du Canada collaborent à la tenue de " Paix – L'exposition " comme première exposition qui sera présentée dans la galerie Expressions du Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP), un espace qui accueille les expositions temporaires, dès son ouverture en septembre 2014.

Paix est une exposition itinérante réalisée par le Musée canadien de la guerre qui explore les différents chemins empruntés par les Canadiennes et les Canadiens pour définir, faire et maintenir la paix, au pays comme à l'étranger. La paix y est abordée à trois niveaux : comment négocier pour l'obtenir et la protéger, comment s'organiser et agir pour l'exiger et comment il faut parfois se battre pour la réaliser.

" Cette collaboration entre le Musée canadien pour les droits de la personne et le Musée canadien de la guerre permettra de mettre en valeur un aspect important de l'histoire et de l'identité de notre pays, a déclaré l'honorable Shelly Glover, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, lors d'une conférence de presse au MCDP. La diversité des choix et des gestes pour la paix des Canadiens a contribué à façonner notre pays. Je salue cet excellent projet qui aidera à veiller à ce que les Canadiens aient accès à notre riche patrimoine, aujourd'hui et demain. "

L'exposition complète s'est tenue au Musée canadien de la guerre de mai 2013 à janvier 2014. Le Musée canadien de l'immigration du Quai 21 à Halifax accueille actuellement des éléments de celle-ci jusqu'au 19 octobre 2014. Le MCDP présentera l'exposition itinérante lorsqu'il ouvrira ses portes aux droits d'entrée en septembre 2014. On peut trouver de plus amples renseignements à ce sujet dans le document d'information ci-joint.

" Nous sommes heureux d'avoir l'occasion de collaborer avec un autre musée national pour faire connaître l'histoire riche et diversifiée des droits de la personne de notre pays ", a exprimé le président-directeur général du MCDP Stuart Murray. " La paix et les droits de la personne sont interdépendants. Lorsque la Charte des Nations Unies a été rédigée après la Seconde Guerre mondiale, on considérait que le respect des droits de la personne était un des moyens importants pour atteindre la paix dans le monde. La recherche de la paix et la défense des droits de la personne exigent que nous fassions des choix, intervenions et assumions nos responsabilités les uns vis-à-vis les autres en tant qu'êtres humains. C'est ce qui fait que Paix – L'exposition complète à merveille notre propre exploration des droits de la personne ".

Mark O'Neill, président-directeur général duMusée canadien de l'histoire, une société de la Couronne qui dirige le Musée canadien de la guerre, a dit que l'exposition offre une occasion unique aux visiteurs du Musée de connaître les histoires des Canadiennes et des Canadiens dans divers rôles qui sont parfois contradictoires dans la poursuite de la paix.

" Cette exposition est conçue pour montrer comment la paix n'est pas le simple contraire de la guerre, cette question est beaucoup plus complexe ", a-t-il poursuivi à la conférence de presse. " Les Canadiennes et les Canadiens y sont présentés comme des combattants, des gardiens de la paix, des activistes, des diplomates, des travailleurs humanitaires, etc. Nous sommes ravis que l'exposition du Musée canadien de la guerre prenne l'affiche à l'ouverture du nouveau musée national du Canada. "

La galerie Expressions est généreusement financée par la Fondation Richardson et la famille Richardson.

Le Musée canadien pour les droits de la personne est le premier musée au monde exclusivement consacré à l'évolution des droits de la personne, à leur avenir et à leur célébration. Il est le premier musée national du Canada bâti à l'extérieur de la région de la capitale nationale. Mettant à profit des technologies multimédias et d'autres approches novatrices, le Musée offrira aux visiteurs et aux visiteuses des rencontres inspirantes qui conviennent à tous les groupes d'âges autour des droits de la personne dans le cadre d'une expérience à nulle autre pareille.

Le Musée canadien de la guerre est le musée national d'histoire militaire au Canada. Il a pour mission de faire comprendre au grand public l'histoire militaire du Canada dans ses dimensions individuelles, nationales et internationales. La responsabilité de ses activités relève du Musée canadien de l'histoire, une société de la Couronne qui dirige en tout cinq musées nationaux.

Document d'information

Paix – L'exposition est une exposition itinérante réalisée par le Musée canadien de la guerre (commissaire : Amber Lloydlangston, Ph. D.) qui illustre avec force la diversité des choix et des actions des Canadiens en faveur de la paix, ainsi que la façon dont ces actions ont marqué l'histoire du pays.

L'exposition s'articule autour de trois thèmes, chacun représenté par des événements historiques 

Négocier

Cette section se penche sur le rôle clé qu'a joué le Canadien Lester B. Pearson pour rétablir la paix lors de la crise du canal de Suez en 1956, grâce à des négociations et à la mise sur pied de la première Force d'urgence des Nations Unies qui incluait des gardiens de la paix canadiens. Les visiteurs découvriront également le débat national animé sur la réaction du Canada face à la crise du canal de Suez.

Organiser

Les Canadiens ont réagi de façons très différentes au défi mondial que posait vivre avec des armes nucléaires. Dans cette section, les visiteurs examinent ces réactions au fil des histoires sur les principaux événements liés au nucléaire, comme les manifestations en faveur du désarmement, l'abri " Diefenbunker " et les essais de missiles de croisière américains au Canada.

Intervenir

Cette section témoigne de l'intervention du Canada en Afghanistan, y compris sa participation au combat, son travail pour promouvoir le développement et la reconstruction des institutions de l'État ainsi que le rôle de personnes et d'organismes non gouvernementaux pour venir en aide au peuple afghan.

Histoires personnelles:

Cette exposition permettra aux visiteurs de découvrir de nombreuses histoires de personnes, de familles et de groupes liées aux périodes mentionnées ci-dessus, dont celles de l'activiste anti-nucléaire Setsuko Thurlow, une survivante du bombardement d'Hiroshima qui par la suite a émigré ici et a été décorée de l'Ordre du Canada des années plus tard pour son engagement envers le désarmement nucléaire; du général E.L.M. Burns, un Canadien qui a été le commandant de la première force de maintien de la paix de l'ONU et de " Skateistan ", un organisme caritatif international qui, avec l'appui et la participation du Canada, utilise la planche à roulettes pour établir des liens avec les jeunes Afghans et les éduquer, plus particulièrement les enfants des rues marginalisés.

Paix – L'exposition sera ouverte au public à la galerie Expressions du Musée canadien pour les droits de la personne en septembre 2014.

Personnes-ressources – médias

Maureen Fitzhenry