Passer au contenu

En savoir plus

Visitez le Musée pour 5 $ seulement le mercredi 23 octobre de 17 h à 21 h.

En savoir plus

Table ronde et spectacles culturels pour marquer le Mois du patrimoine asiatique 

Étiquettes

Détails du communiqué

Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) et la Asian Heritage Society of Manitoba présentent aujourd'hui une table ronde sur les expériences de personnes réfugiées canadiennes d'origine asiatique ainsi que des spectacles culturels pour souligner le Mois du patrimoine asiatique.

À 15 h 30 cet après-midi, des personnes réfugiées de la Syrie, de la Malaisie et du Vietnam participeront à une discussion de groupe animée par Muni Mysore dans le Jardin de contemplation, à l'intérieur du Musée. Cette activité est comprise dans le prix d'entrée. (Voir les biographies des participants et participantes, ci-dessous.)

Un spectacle multiculturel asiatique gratuit commence à 19 h dans la salle Bonnie & John Buhler, précédé de mots d'accueil par John Young, président-directeur général du Musée, et Art Miki, président de la Asian Heritage Society of Manitoba. On suggère aux visiteurs et aux visiteuses d'arriver tôt pour explorer les galeries du Musée, qui sont ouvertes jusqu'à 21 h aujourd'hui. (Pour y accéder, les droits d'entrée habituels s'appliquent.)

Parmi les artistes qui participant au spectacle, il y a Phoebe Man, qui joue des tambours chinois; Sikaran Arnis Academy (arts martiaux philippins); l'ensemble JCAM Koto (instruments japonais uniques); Aboriginal School of Dance; Manitoba Great Wall Performing Arts Inc. (artistes canadiens chinois); India School of Dance (danseurs indo-canadiens); Aurora Odori (danseurs canadiens japonais); Hinode Taiko (tambours canadiens japonais).

Activité : Table et spectacles culturels pour le Mois du patrimoine asiatique

Date/heures : Le mercredi 11 mai 2016, à 15 h 30 et à 19 h

Lieu : MCDP, 85 Israel Asper Way, Winnipeg

En décembre 2001, le Sénat canadien a adopté une motion présentée par la sénatrice Vivienne Poy pour que le mois de mai soit officiellement désigné comme Mois du patrimoine asiatique au Canada. En mai 2002, le gouvernement du Canada a signé une déclaration officielle pour concrétiser la motion. Au Manitoba, la Asian Heritage Society – qui comprend des représentants et représentantes des communautés japonaise, chinoise, indienne, vietnamienne, indochinoise, coréenne et philippine – a planifié une variété d'activités cette année pour faire connaître les cultures asiatiques et a inclus des spectacles autochtones pour démontrer leur attachement au Canada et leur respect des peuples autochtones.

En plus de cette journée de programmation, le MCDP publie une série du blogue ce mois-ci qui met en vedette des entrevues avec des Canadiens et des Canadiennes d'origine asiatique bien connus, y compris Art Miki, qui a joué un rôle essentiel dans l'obtention d'une réparation pour les Canadiens et les Canadiennes d'ascendance japonaise; la sénatrice Vivienne Poy; David Suzuki, militant environnementaliste et scientifique; Elaine Liu, personnalité de la télévision CTV et blogueuse; et Pardeep Singh Nagra, boxeur et militant pour les droits de la personne.

Discussion de groupe : Expériences de personnes réfugiées canadiennes d'origine asiatique

La discussion de groupe, animée par Muni Mysore, commencera à 15 h 30 dans la Jardin de contemplation du MCDP et portera sur les expériences de trois personnes asiatiques qui se sont réfugiées au Canada :

  • Maysoun Darweesh et sa famille sont les premières personnes réfugiées à arriver de Syrie après le début du conflit, il y a trois ans. Militants pour les droits de la personne, Maysoun (journaliste) et son mari (homme d'affaires) sont devenus des cibles pour le gouvernement. Son mari a été arrêté, emprisonné et torturé, puis a fui en Chine. Maysoun et leur deux jeunes enfants l'ont rejoint à Macau, puis la famille est entrée au Canada, parrainée par la Douglas Mennonite Church, basée à Winnipeg. Maysoun travaille maintenant comme conseillère en établissement à Welcome Place, lieu d'accueil établi par le Manitoba Interfaith Immigration Council. Elle fait aussi du bénévolat au Mennonite Central Committee et à la Kurdish Association of Manitoba.
  • Hazim Ismail a obtenu son statut de réfugié au Canada le mois dernier. Auparavant, il craignait d'être renvoyé en Malaisie où sa vie était en danger, après s'être déclaré ouvertement homosexuel et athée. Son histoire est devenue publique lorsqu'une campagne GoFundMe a été lancée pour l'aider à payer ses frais de scolarité, vu que sa famille l'avait renié et avait cessé de payer pour ses études. Étudiant à l'Université de Winnipeg, il est l'un des cofondateurs du groupe No One Is Illegal, qui œuvre en faveur de la justice pour toutes les personnes migrantes. Hazim fait également partie du conseil d'administration de l'association des étudiants de l'Université de Winnipeg et est l'un des organisateurs de l'initiative antiracisme appelée 13 Fires Winnipeg.
  • MyLinh Tran était parmi les " boat people " du Vietnam qui sont arrivés au Canada dans les années 1980. Elle a passé deux ans dans un camp de réfugiés en Malaisie avant de venir au Canada comme adolescente avec son plus jeune frère. Elle a été réunie avec sa famille quelques années plus tard. MyLinh a un diplôme en génie informatique, un degré en science informatique et un certificat en gestion de projet. Elle est actuellement gestionnaire d'un bureau de gestion de projets à Infrastructure et Transports Manitoba. Elle est son mari, Man, ont deux filles et un garçon.

Personnes-ressources – médias

Maureen Fitzhenry