Passer au contenu

En savoir plus

Entrée gratuite pour les jeunes de 12 ans et moins du 23 au 31 mars 2019

En savoir plus

Un nouveau programme aide les cadres à favoriser le respect des droits des peuples autochtones et des droits de la personne en milieu de travail

Étiquettes

Détails du communiqué

L'Université de Winnipeg (UWinnipeg) et le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) ont élaboré un programme unique en son genre qui aidera les responsables d'entreprise et les cadres d'organisation à façonner des cultures de travail respectueuses des droits des peuples autochtones et des droits de la personne.

Alors que les Canadiens et les Canadiennes s'efforcent de mettre en œuvre les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation, beaucoup de cadres des secteurs public, privé et sans but lucratif recherchent des stratégies et des idées efficaces.

Le programme Droits des Autochtones et droits de la personne : Programme de leadership pour cadres est un cours immersif de six jours offert sur place au MCDP, musée de renommée mondiale. Le programme pilote commence le mardi 19 juin 2018. Ce solide programme comprend des présentations et des discussions avec des leaders autochtones, des militants et militantes, des enseignants et enseignantes et des spécialistes des droits de la personne, l'exploration d'expositions interactives pertinentes pour un apprentissage à même les galeries du Musée, et des témoignages directs d'Autochtones, notamment des survivants et survivantes des pensionnats indiens.

« Les cadres d'aujourd'hui recherchent des façons d'aborder les réalités qui font surface dans leur organisation, fait remarquer John Young, Ph. D., président-directeur général du MCDP. Une éducation efficace sur les droits de la personne, qui est ancrée dans le dialogue et la réflexion, permet de construire les fondements d'un changement systémique profond. »

Annette Trimbee, Ph. D., présidente et vice-chancelière, UWinnipeg, mentionne que beaucoup de responsables d'organisation comprennent qu'il est important de créer un climat où la diversité est valorisée et où les talents de chaque personne peuvent s'épanouir.

« Pour beaucoup d'entre nous, la compréhension des droits de la personne et les perspectives autochtones ne faisait pas partie de nos études, et pourtant, l'importance de la réconciliation dans les lieux de travail d'aujourd'hui ne peut être minimisée. Ce programme présente une occasion unique de faire participer des cadres et des hauts responsables et de leur fournir une expérience d'apprentissage approfondie pour qu'ils puissent appliquer ces connaissances à leur prise de décisions et favoriser des actions positives. »

Le nouveau programme, qui s'appuie principalement sur l'apprentissage expérientiel, vise à inspirer et à éclairer des cadres venus d'un peu partout au pays, et à renforcer leurs capacités. Les éléments fondamentaux de ce cours accrédité et le contact avec des personnes d'influence artisanes de changement et des leaders d'opinion mettront en valeur les perspectives et les droits des peuples autochtones, la valeur de la diversité, et des pratiques d'inclusion exemplaires. Les participants et participantes élargiront leurs connaissances tout en se préparant à innover et à modifier en profondeur leur lieu de travail.

« Il y a un appétit et un besoin pour ce cours dans le monde des affaires, affirme Dave Angus, président de Johnston Group, de Winnipeg, et chef de file de la communauté des affaires locale. Les cadres veulent des exemples concrets pour les aider à apporter des changements constructifs dans leur organisation et devenir des leaders dans les efforts de réconciliation. Comme c'est une ville axée sur l'éducation aux droits de la personne, Winnipeg est dans une position idéale pour attirer des dirigeants et dirigeantes de tout le Canada dans cette expérience immersive et en faire profiter leur organisation. »

Kevin Chief, vice-président du Business Council of Manitoba, figure parmi la dizaine de personnes qui communiqueront leur expertise et leurs connaissances aux participants et participantes. « En cette ère de réconciliation, nous cherchons tous des moyens de renforcer le leadership en rassemblant les gens, signale Kevin Chief. Faire connaître nos histoires de vulnérabilité, en toute sincérité, peut favoriser la compréhension, base de toute coopération. »

Le cours commence par une soirée de discussion au MCDP le 19 juin, dès 18 h 30, qui est gratuite et ouverte au public. Loretta Ross, commissaire à la Commission des relations découlant des traités du Manitoba, et Derek Nepinak, ancien grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba, proposeront des avenues communautaires pour améliorer les relations et les façons de faire. Ils donneront aussi leur point de vue sur la façon dont les dirigeants et dirigeantes doivent amorcer le changement à la lumière des appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation, et dans le contexte de l'engagement du Canada à mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Le MCDP, lieu de cours principal, est un musée de calibre mondial. L'un des musées nationaux du Canada, il présente des expositions immersives à l'aide de technologies de pointe, y compris des éléments interactifs fondés sur des gestes, des vidéos panoramiques, des éléments de réalité augmentée, des films, des œuvres d'art et des objets. On trouve des thèmes liés aux droits des peuples autochtones dans chacune des 11 galeries principales de ce chef-d'œuvre architectural, devenu emblème national – qui figure maintenant au dos du nouveau billet de 10 $ canadien.

Le cadre du programme a été élaboré par des commissaires d'exposition, des universitaires et des membres du personnel du MCDP et de l'UWinnipeg afin de réunir des spécialistes autochtones et du monde des affaires qui ont de précieuses connaissances à partager. Le cours est administré par la division de l'éducation professionnelle, appliquée et permanente de l'UWinnipeg.

Détails du programme : https://www.uwinnipeg.ca/exec/index.html

Personnes-ressources – médias

Diane Poulin

Maureen Fitzhenry