Journée mondiale de la liberté de la presse

Table ronde : Le journalisme sous l’emprise du numérique

le 3 mai 2022

Cette activité est passée.

Mots-clés pour Journée mondiale de la liberté de la presse

Un enfant tient un panneau de protestation qui dit, en anglais : « Poutine, ne touche pas à l’Ukraine. » L’enfant est assis sur les genoux de la personne qui s'occupe de lui. Derrière eux se trouve un drapeau ukrainien.

Photo : Ben Nelms, CBC

Détails de l'activité

Prix :

Gratuit; il faut s’inscrire à l’avance

Lieu :

Activité en ligne

Face aux fausses nouvelles, à la désinformation, à la mésinformation, à un cycle de nouvelles incessant et aux chambres d’écho des médias sociaux, jamais la liberté et la légitimité de la presse n’auront été aussi importantes.

À l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, comme l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré que le thème de cette année serait Le journalisme sous l’emprise du numérique, le Musée canadien pour les droits de la personne et CBC Manitoba se sont associés pour offrir une séance virtuelle sur ce thème.

Écoutez des journalistes professionnel·le·s parler de ce qu’ils vivent, de l’impact de la situation sur les publics et de la direction que les sociétés et l’industrie peuvent prendre à cet égard à partir de maintenant. Animée par Isha Khan, directrice générale du Musée canadien pour les droits de la personne, la table ronde sera composée d’Andree Lau, directrice de la rédaction numérique, CBC ; Brent Jolly, président de l’Association canadienne des journalistes ; et Travis Dhanraj, correspondant parlementaire principal pour CBC News.

La Journée mondiale de la liberté de la presse a lieu chaque année pour rappeler aux gouvernements qu’ils doivent respecter leurs engagements en matière de liberté de la presse ; pour les professionnels des médias, il s’agit d’une journée de réflexion sur les questions relatives à la liberté de la presse et à l’éthique professionnelle. À cette occasion, tout le monde est invité à manifester son appui à la liberté de la presse, aux personnes qui travaillent dans les médias et aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur métier.

Modératrice

Isha Khan

Isha Khan a consacré sa carrière aux enjeux entourant l’inclusion et l’équité. Avant de devenir directrice générale du Musée canadien pour les droits de la personne, elle a œuvré à l’avancement des droits en tant que directrice générale et avocate‐conseil principale de la Commission des droits de la personne du Manitoba. Elle est aussi présidente du conseil d’administration de Centraide Winnipeg, membre du comité sur l’équité de la Société du Barreau du Manitoba et l’une des fondatrices du chapitre winnipegois du Conseil canadien des femmes musulmanes.

Panélistes

Andree Lau

Andree Lau est directrice de la rédaction numérique, CBC. Avant de travailler pour CBC, elle était depuis 2017 rédactrice en chef de HuffPost Canada, auquel elle s’était jointe en 2012 pour lancer l’édition de la Colombie‐Britannique. Auparavant, elle a travaillé pour CTV Ottawa, de même que pour CBC en tant que journaliste, VJ, et rédactrice en ligne. Andree est diplômée de l’Université Carleton.

Brent Jolly

Brent Jolly est le directeur général du Conseil national des médias du Canada. Il en était auparavant le directeur des communications, de la recherche et de la gestion communautaire. Brent a aussi été journaliste pour plusieurs médias, en tant que rédacteur et éditeur. Il est actuellement président de l’Association canadienne des journalistes. Brent est diplômé de l’Université Carleton.

Travis Dhanraj

Travis Dhanraj est correspondant parlementaire principal pour CBC. Il s’est joint à CBC après avoir passé trois ans comme chef de bureau à Queen’s Park pour Global News. Il a travaillé auparavant pour Bell Media, et Rogers Communications inc., et a été producteur pour CBS News. Travis est diplômé de l’Université Ryerson.

L’activité est gratuite, mais il faut s’inscrire au préalable. Une personne chanceuse parmi les personnes inscrites sera choisie au hasard pour recevoir un prix offert par CBC Manitoba et le Musée canadien pour les droits de la personne.

Ce programme est présenté surtout en anglais avec des sous‐titres en français.

Veuillez noter que ce programme pourrait être modifié ou annulé sans préavis.