Passer au contenu

En savoir plus

Visitez le Musée pour 5 $ seulement le vendredi 13 décembre de 17 h à 21 h.

En savoir plus

Défenseur.e en herbe

Comment as-tu utilisé tes forces pour passer à l’action et défendre les droits de la personne?

Nous voulons le savoir! Tu pourrais gagner un voyage au Musée et être parmi les défenseur.e.s en vedette sur notre site Web. Le concours Défenseur.e en herbe est une nouvelle occasion pour les jeunes du Canada de partager comment ils deviennent des défenseur.e.s dans leur communauté.

Deux jeunes femmes parlent de leur projet scolaire avec un petit groupe de gens dans une galerie de musée.

Photo : MCDP, Keith Fraser

Page Navigation

Es-tu un.e défenseur.e en herbe?

Dix élèves de partout au Canada seront sélectionnés par un jury pour visiter le Musée avec un parent, un tuteur ou une tutrice pendant une exposition de projets d’élèves au Musée, en mai 2020. Le voyage comprend le transport aérien pour deux personnes, trois nuits d’hébergement, et le transport pendant leur séjour à Winnipeg.

Vous pourriez aussi être en vedette sur notre site Web avec d’autres personnes qui travaillent à la défense des droits de la personne.

Si tu es un élève de la 5e à la 8e année qui a participé au tout dernier programme en ligne du Musée, intitulé « Passez à l’action », tu pourrais gagner!

Nous t’invitons à rédiger un court texte de réflexion sur ton expérience dans le cadre du programme et sur la façon dont tu es devenu un défenseur ou une défenseure des droits de la personne. Ta réflexion aidera d’autres élèves à comprendre comment devenir des défenseur.e.s à leur tour. Ton enseignant ou enseignante a jusqu’au 1er mars 2020 pour soumettre ta réflexion.

Qu’est-ce qu’une réflexion?

Dans un texte de 200 à 400 mots (environ trois paragraphes), raconte-nous ce que tu as appris en participant au programme « Passez à l’action ». N’oublie pas d’inclure : 

  • • une injustice que tu remarques dans ton monde et comment elle est liée aux droits de la personne;
  • • comment tu as partagé tes connaissances avec d’autres;
  • • comment tu as utilisé tes forces personnelles pour passer à l’action;
  • • deux ou trois images de ton projet et/ou de ton geste.

Comment participer

  1. Accepter le défi de reconnaître l’injustice et d’utiliser tes forces personnelles pour provoquer un changement en créant un projet « Passez à l’action ».

    Tu pourras en savoir plus sur la réalisation d’un projet en consultant le programme en ligne avec ton enseignant ou enseignante.

  2. Réfléchir à ce que tu as appris en réalisant ton projet « Passez à l’action ».

    Savoir – Quelles connaissances as-tu acquises au sujet d’une injustice liée aux droits de la personne? Comment ces connaissances ont-elles changé ta perspective? Qu’as-tu appris des autres qui prennent position contre cette injustice?

    Dire – Comment as-tu informé les autres de l’injustice dont tu as pris connaissance?

    Agir – Quels gestes as-tu posés? Comment as-tu utilisé tes forces? 

  3. Travailler avec ton enseignant ou enseignante pour écrire ta réflexion.

    • Sauvegarde ton texte et tes photos dans un seul document Word ou Pages ou dans un scan de format PDF.
    • Assure-toi d’inclure les éléments suivants au haut du document:
      • ton prénom et la première lettre de ton nom de famille;
      • la ville/le village et la province/le territoire de ton école;
      • le nom de ton école;
      • le nom de ton enseignant ou enseignante.
  4. Demander à ton enseignant ou enseignante de soumettre ta réflexion.

    Date-limite de soumission : Le 1er mars 2020

Information pour les enseignant.e.s

La ressource « Passez à l’action » du Musée est une unité d’apprentissage de type projet conçu pour compléter le programme scolaire « Passez à l’action ». Elle s’adresse aux élèves de niveau intermédiaire et les incite à se poser des questions au sujet des droits de la personne et à agir pour les défendre. Les élèves examinent ce qui caractérise les personnes qui passent à l’action en posant des gestes concrets pour défendre les droits de la personne et réfléchissent à la façon de suivre leur exemple. À la fin du projet, les élèves auront eu l’occasion d’explorer un sujet qui les touche particulièrement, d’en parler aux autres et de les guider vers l’action.

Nous voulons savoir ce que vos élèves font pour défendre les droits de la personne, pour qu’ils puissent inspirer d’autres jeunes du Canada à faire de même. Demandez à vos élèves de réfléchir à ce qu’ils ont appris dans le cadre du programme « Passez à l’action » et de le partager avec nous. 

Pour en savoir plus sur la façon d’intégrer le programme « Passez à l’action » dans votre classe, consultez notre Guide pédagogique.

En savoir plus
Une fille parle de son projet dans une galerie de musée.
Photo : MCDP, Keith Fraser

Où que vous soyez au Canada, nos interprètes de programmes sont à votre disposition pour parler avec vos élèves de ce que signifie être un défenseur ou une défenseure grâce à nos nouvelles excursions virtuelles interactives. 

Réserver votre excursion virtuelle
Une femme tient une barre avec un téléphone portable fixé au bout et utilise l'écran pour regarder quelque chose hors champ.
Photo : MCDP, Colin Corneau

Pourquoi partager les réflexions de vos élèves avec nous?

Chaque enseignant ou enseignante qui soumet les réflexions de ses élèves recevra une lettre de remerciement du président-directeur général du Musée pour avoir relevé le défi de devenir des défenseurs et défenseures des droits de la personne.

Dix élèves de partout au Canada seront sélectionnés par un jury pour visiter le Musée avec un parent, un tuteur ou une tutrice pendant une exposition de projets d’élèves au MCDP, en mai 2020.

Vos élèves pourraient être mis en vedette dans notre ressource en ligne « Passez à l’action ».

Comment soumettre les réflexions

  1. En réalisant les projets avec votre classe, demandez aux élèves de réfléchir à ce qu’ils ont appris et de le partager dans un texte de 200 à 400 mots.

    1. Chaque soumission devrait aborder ce qui suit :

      • une injustice que les élèves remarquent dans leur monde et comment elle est liée aux droits de la personne;
      • comment les élèves ont partagé leurs connaissances avec d’autres;
      • comment les élèves ont utilisé leurs forces personnelles pour passer à l’action;
      • deux ou trois images de leur projet et/ou de leur geste.
  2. Prendre connaissance des modalités du concours.

    Responsabilités de l’enseignante ou de l’enseignant

    En tant qu’enseignante ou enseignant qui envoie une soumission au nom des élèves, vous convenez de ce qui suit :

    • Je suis une éducatrice ou un éducateur qui enseigne à des élèves de la 5e à la 8e année au Canada.
    • J’ai passé en revue les réflexions des élèves avant de soumettre des projets en leur nom.
    • J’ai avisé les parents des élèves que je présente ces projets et que les renseignements personnels et les réflexions des élèves seront partagés avec le Musée.
      REMARQUE : Le Musée recommande aux élèves de ne pas inclure plus de renseignements personnels que nécessaire dans leur soumission. Le Musée se réserve le droit de vérifier que le consentement des parents, du tuteur ou de la tutrice a été obtenu.
    • Si un élève est sélectionné pour participer à l’exposition des projets d’élèves au Musée à Winnipeg, au Manitoba, j’accepte de coordonner un premier point de contact entre le Musée et le parent, le tuteur légal ou la tutrice légale de l’élève sélectionné. 

    Avis de confidentialité

    La collecte et l’utilisation de renseignements personnels dans le cadre de ce programme sont autorisées en vertu de l’alinéa 15.3(1)h) de la Loi sur les musées et sont conformes à la Loi fédérale sur la protection des renseignements personnels. Les renseignements personnels recueillis serviront à évaluer les demandes et à communiquer avec les personnes sélectionnées. Les soumissions au concours seront conservées pendant trois ans. Le Musée ne partagera aucun renseignement personnel avec des tiers externes sans le consentement de l’élève et de ses parents, de son tuteur légal ou de sa tutrice légale.

  3. Envoyer les soumissions des élèves.*

*Chaque projet d’élève sera examiné indépendamment.

La date-limite de soumission est le 1er mars 2020.