Passer au contenu

En savoir plus

Mandela : Lutte pour la liberté jusqu'au 25 août 2019!

En savoir plus

Message du Président-directeur général Stuart Murray au sujet de la rencontre avec «Canadians for Genocide Education»

Étiquettes

Détails du communiqué

Le mercredi 7 mars 2012, dans le cadre des constants efforts de mobilisation du public déployés par le Musée, plusieurs de mes collègues et moi même avons rencontré les représentants de Canadians for Genocide Education (CGE). En tant qu'ambassadeurs des droits de la personne, le Musée et CGE ont pour commun désir de mieux faire comprendre les leçons pouvant être tirées du combat pour les droits de la personne ici au Canada, et ailleurs dans le monde, et de faire en sorte qu'on y réfléchisse.

Au cours de la réunion, j'ai fait le point sur la conception du contenu, des salles et de la programmation pour l'inauguration du Musée prévue en 2014. De plus, j'ai profité de cette occasion pour aborder certaines préoccupations soulevées par CGE concernant les projets d'exposition du Musée.

M'adressant à CGE, j'ai réaffirmé l'engagement du Musée à remplir son mandat qui consiste à accroître la compréhension du public à l'égard des droits de la personne, à encourager le dialogue et à inciter à l'action. J'ai indiqué que dans le cadre de ses expositions inaugurales, le Musée prévoyait aborder la question des violations des droits de la personne à grande échelle, des génocides et des atrocités de masse. Trois salles communicantes seront consacrées à ces sujets, se penchant chacune sur les droits de la personne sur la scène internationale. Ensemble, ces trois salles étudient sous tous ses aspects le mouvement international des droits de la personne, tant du point de vue des réussites que des échecs dans le cadre d'une même réalité complexe. 

Je suis heureux d'avoir pu mettre en relief les changements apportés par le Musée, en tant qu'institution nationale, au contenu et à la planification, changements qui sont le résultat direct de la consultation publique que nous avons menée et de la mobilisation des Canadiens d'un océan à l'autre. Le Musée canadien pour les droits de la personne est le musée du Canada. Nous sommes fiers de l'objectif de notre exposition, qui est de raconter une histoire véritablement canadienne en mettant explicitement l'accent sur les droits de la personne. Nous poursuivrons les efforts déjà entrepris pour saisir cette histoire qui unit les Canadiens vers le but commun de faire progresser la cause des droits de la personne.

Le Musée, dont l'inauguration aura lieu en 2014, continue de souscrire pleinement à la mobilisation et à la consultation du public.

Stuart Murray
Président-directeur général
Musée canadien pour les droits de la personne