Passer au contenu

En savoir plus

Mandela : Lutte pour la liberté prolongée jusqu’à la fin de l'été 2019!

En savoir plus

Le Musée canadien pour les droits de la personne et l'Université de Winnipeg signent un protocole d'entente

Étiquettes

Détails du communiqué

M. Stuart Murray, président-directeur général du Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) et le Dr. Lloyd Axworthy, président et vice-chancelier de l'université de Winnipeg (UWinnipeg), ont signé aujourd'hui un protocole d'entente qui amènera les deux organisations à travailler conjointement afin d'atteindre leurs objectifs communs en vue de promouvoir l'éducation en matière de droits de la personne et d'encourager les gens à agir en faveur de ces droits.

" L'Université de Winnipeg, et le Global College plus spécifiquement, continuent d'être des chefs de file en matière de formation sur les droits de la personne et la justice sociale, tout en encourageant leurs étudiants à agir afin de créer un monde meilleur ", a affirmé M. Murray. " C'est par le biais de solides partenariats comme celui-ci que nous serons en mesure d'atteindre nos objectifs communs et de faire en sorte que Winnipeg fasse un pas de plus vers le titre de capitale des droits de la personne au Canada ", a-t-il ajouté. 

" Les objectifs de l'université et du Musée canadien pour les droits de la personne sont très semblables, soit d'offrir aux gens une éducation à l'égard des droits de la personne en les responsabilisant en vue de l'action. C'est donc on ne peut plus naturellement que nous y travaillons ensemble ", a déclaré le Dr. Axworthy. " Tisser des liens étroits pour utiliser de concert nos facultés et les compétences du MCDP en matière de droits de la personne améliorera l'expérience d'apprentissage de tous ceux qui sont engagés et mobilisés vers l'objectif d'aider à créer de meilleures sociétés, qui valorisent la citoyenneté internationale et le dialogue ". 

Le protocole d'entente établit le cadre d'une future collaboration entre UWinnipeg et le MCDP pour élaborer des projets, une programmation qui responsabilise les gens en vue de changer les mentalités et agir en faveur des droits de la personne. Cela comprend la nomination de plusieurs employés du MCDP à titre de professeurs auxiliaires à l'UWinnipeg et un projet commun, qui fera du MCDP un partenaire de l'Université pour créer un institut d'été de trois semaines en matière de droits de la personne sous le titre : " Aventures en citoyenneté internationale ", destiné aux étudiants de première et deuxième année, dès le mois d'août 2011. Plusieurs chercheurs du MCDP agiront comme formateurs dans le cadre de cet institut et le MCDP facilitera l'utilisation de technologies innovantes, y compris en médias sociaux, par les étudiants inscrits. 

Ces efforts collaboratifs nous aideront à accroître la notoriété à l'égard des questions de droits de la personne à Winnipeg et ailleurs, et à augmenter l'accessibilité à la formation en matière de droits de la personne bien avant que le MCDP ouvre ses portes. 

– 30 –

À propos du Global College de l'université de Winnipeg

Le Global College de l'université de Winnipeg promeut la citoyenneté internationale et l'engagement à l'égard des droits de la personne par le biais d'enseignements interdisciplinaires, de recherche et d'action au sein des communautés locales et internationales. UWinnipeg est constamment classée au nombre des dix meilleurs institutions au pays dans les classements établis tant par le magazine Maclean's que par le Globe & Mail. L'université de Winnipeg est un chef de file en matière d'excellence académique, d'enseignement sur les questions autochtones, d'études environnementales, de formation aux affaires et de théâtre et beaux-arts. Pour en savoir plus, visitez notre site Web à l'adresse : www.uwinnipeg.ca.

Suivez-nous sur Twitter à l'adresse : http://twitter.com/uwinnipeg et sur Facebook, à http://www.facebook.com/pages/University-of-Winnipeg-youofwcom-Where-You….

À propos du Musée canadien pour les droits de la personne

Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP), actuellement en construction à Winnipeg, au Manitoba, a été créé afin d'offrir aux Canadiens, aux Canadiennes et aux citoyens du monde entier, un lieu destiné à étudier et promouvoir le sujet des droits de la personne, et à encourager les gens à agir en faveur des droits de la personne. Son ouverture aura lieu en 2013. Le MCDP est le premier Musée national du Canada créé depuis plus de 40 ans et le premier à être situé en dehors de la région de la Capitale nationale.

Pour en savoir davantage sur le MCDP, visitez notre site Web au : http://museedesdroitsdelapersonne.ca/ ou suivez-nous sur Twitter à l'adresse : http://twitter.com/mcdp_nouvelles et sur Facebook, à l'adresse : http://www.facebook.com/museecanadiendesdroitsdelapersonne.

Pour en savoir davantage sur le partenariat entre l'université de Winnipeg et le Musée canadien pour les droits de la personne ou pour des informations aux médias, veuillez communiquer avec :

Angela Cassie, Directeur des communications

Musée canadien pour les droits de la personne

Tél : 204 289‑2000, Cell : 204 290‑3651

angela.cassie@museedesdroitsdelapersonne.ca

Naniece Ibrahim, Communications

Document d'information

Des chercheurs du MCDP nommés professeurs adjoints à l'UWinnipeg

Clint Curle est présentement chercheur au Musée canadien pour les droits de la personne. Auparavant professeur au département de droit de l'université Carleton, Clint enseignait des cours de premier et deuxième cycle en droits de la personne et en justice transnationale et s'intéressait particulièrement aux théories des droits de la personne et aux méthodologies de recherche. Clint dirigeait auparavant une ONG de développement international appelé World Hope et a conçu et supervisé des projets d'amélioration de la justice transitionnelle et des droits de la personne dans plusieurs pays d'Afrique et d'Europe de l'Est. Pendant huit ans, il a été pasteur méthodiste et a agi comme aumônier du Centre correctionnel Fort Saskatchewan, juste au nord d'Edmonton, en Alberta. Clint a publié deux ouvrages sur les droits de la personne, dont Humanité : John Humphrey's alternative account of human rights (UTP, 2007) et New Directions in Human Rights: The Augustana Distinguished Lectures 2007 (University of Alberta/Chester Ronning Centre, 2008). Clint détient un doctorat en sciences politiques, une maitrise en théologie, une maitrise en droit et une licence en droit. Il occupe présentement des postes de professeur adjoint à l'université Carleton (droit), à l'université du Manitoba (droit) et à l'université de Winnipeg (Global College). 

Dre Rhonda L. Hinther détient un doctorat en histoire de l'université McMaster. Elle a été curatrice du Musée canadien des civilisations et a longtemps enseigné l'histoire à l'université. Ses intérêts de recherche portent sur l'histoire orale, l'activisme radical et l'activisme de justice sociale, les droits des femmes ainsi que l'histoire du travail et de l'immigration. Elle a participé à la rédaction de l'ouvrage publié récemment intitulé Re-Imagining Ukrainian Canadians: History, Politics, and Identity (University of Toronto Press, 2011) et complète présentement un livre sur le radicalisme ukrainien. Elle est souvent consultée pour des films historiques dont tout récemment " The Oldest Profession in Winnipeg " et " Black Field ", sélectionné officiellement au Festival du film de Vancouver. Dre Hinther occupe des postes de professeure adjointe à l'université Carleton et à l'université de Winnipeg. 

Tricia Logan est candidate au doctorat au département d'histoire de Royal Holloway, University of London et détient un baccalauréat et une maitrise en études autochtones de l'université du Manitoba. L'expérience de recherche professionnelle et académique de Mme Logan au cours de la dernière décennie a porté principalement sur les pensionnats autochtones, le développement de témoignages oraux des survivants des pensionnats autochtones, l'histoire des Métis et le savoir traditionnel des Métis. 

Isabelle Masson est candidate au doctorat en sciences politiques à l'université York de Toronto. Elle était récemment conférencière en sciences politiques à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), où elle enseignait les relations internationales au baccalauréat et aux études supérieures. Elle a été chercheure associée au Centre d'études des politiques étrangères et de sécurité à Montréal, au York Center for International and Security Studies à Toronto, à l'université de Cape Town et au Centre de résolution de conflit en Afrique du Sud où elle a entrepris des recherches sur les enjeux de sécurité des personnes en vue de sa dissertation de maitrise. Elle a aussi travaillé en Allemagne, au Kenya et en Ouganda sur un projet participatif portant sur la prolifération des armes légères dans la région de la corne de l'Afrique. Ses travaux sont publiés en français et en anglais. 

Armando Perla est chercheur au Musée canadien pour les droits de la personne et professeur adjoint à la Faculté de droits de l'université du Manitoba et au Global College de l'université de Winnipeg. M. Perla détient une maitrise en droit sur les droits internationaux de la personne de l'université Lund et de l'institut Raoul Wallenberg des droits de la personne et du droit humanitaire de Suède. Il détient aussi un baccalauréat en droit de l'université Laval à Québec. Armando a aussi étudié les sciences politiques à l'université de Winnipeg et possède une vaste expérience des organismes de droits de la personne traitant de divers enjeux à travers le monde. 

Personnes-ressources – médias

Université de Winnipeg