Passer au contenu

En savoir plus

Mandela : Lutte pour la liberté prolongée jusqu’à la fin de l'été 2019!

En savoir plus

Allocution prononcée par Président-directeur général Stuart Murray l’Assemblée publique annuelle 2013 du MCDP

Étiquettes

Détails du communiqué

Allocution de Stuart Murray
Assemblée publique annuelle de 2013

L'allocution prononcée fait foi

Merci d'être présent. Je suis content d'être parmi vous ce matin, en cette Journée internationale des droits de la personne, et en cette période si palpitante pour le Musée canadien pour les droits de la personne.

Nous avons parcouru beaucoup de chemin.

Nous avons un tout nouveau musée national… riche de promesses…; un tel événement n'arrive qu'une fois par génération.

Il n'existe aucun autre musée du genre au Canada.
Il n'existe aucun autre musée du genre au monde.

Certaines personnes ont dit que le projet était impossible. D'autres ont dit qu'il pourrait voir le jour… qu'il était simplement trop ambitieux, trop colossal.

Mais voilà que nous l'avons sous les yeux aujourd'hui. Nous pouvons admirer l'œuvre d'Antoine Predock, abondamment enrichie par des symboles liés aux droits de la personne, et transformant la silhouette du centre-ville. On ne peut que s'émerveiller de la beauté de l'endroit…

…Ce qui était un rêve il n'y a pas si longtemps, est maintenant on ne peut plus réel.

Les centaines de personnes qui ont travaillé à la construction de ce Musée ont accompli d'INCROYABLES prouesses sur le plan de la conception, de l'ingénierie, et de la construction. 

Nous sommes si FIERS des contributions de CHACUN et CHACUNE des mille cinq cents travailleurs et travailleuses… des dizaines de personnes qui ont travaillé à la sueur de leur front… et de l'innovation derrière chaque poutre, échafaudage, et mur.

Pour construire ce Musée, il a fallu que QUARANTE entreprises… dans HUIT villes… de trois pays différents… travaillent en étroite collaboration. Nous sommes fiers de leur expertise, de leur engagement envers l'excellence, et de leur passion.

Il s'agit ici de bien plus qu'un simple édifice. Nous parlons de l'expression du pouvoir des droits de la personne.

Le Musée représente une extraordinaire rencontre entre l'architecture et les droits de la personne.

Chaque courbe et chaque angle, chaque rayon de soleil, chaque pierre, chaque pièce de béton, et chaque morceau de verre a été soigneusement pensé pour représenter artistiquement nos défis et nos aspirations en matière de droits de la personne.

Lorsque les visiteurs commenceront à affluer le 20 septembre 2014, ils seront touchés et inspirés par nos expositions et par nos programmes, mais AUSSI par l'édifice en soi.

C'est la TOTALITÉ de l'expérience qui rend ce Musée si remarquable et qui en fait une source d'inspiration différente de tout ce que l'on peut avoir connu auparavant.

Le Musée canadien pour les droits de la personne représente l'exploration du passé et la vision de l'avenir.

C'est votre Musée et je vous invite à en faire partie.

Le Musée représente une extraordinaire rencontre entre l'architecture et les droits de la personne.

Il se veut déjà un véritable emblème qui amène les gens à jeter un regard nouveau sur Winnipeg, et le Manitoba. 

J'aimerais vous aider à mesurer l'ampleur de ce projet en vous parlant du contenu de nos expositions, qui comprennent :

  • Plus d'une centaine d'heures de projections vidéo;
  • Quatre documentaires;
  • Une expérience multimédia immersive;
  • 26 courts métrages;
  • 37 projections médiatiques linéaires de grande envergure;
  • 512 vidéoclips;
  • 2 543 images;
  • Deux paysages sonores;
  • 18 alcôves multimédias;
  • 19 éléments interactifs numériques;
  • Des textes originaux comptant quelque 100 000 mots;
  • Plus de 160 objets et œuvres d'art originales;
  • Et sept théâtres.

Parmi ces théâtres, il y aura un théâtre circulaire unique, en forme de panier… qui fera partie des rares auditoriums au monde à recourir à la technologie de projection à 360 degrés.

Ce théâtre présentera un film ambiophonique original sur la manière dont les peuples autochtones conçoivent l'humanité. Il servira aussi à la présentation de contes, de performances, et de discussions.

Nous vous donnerons plus de détails à ce sujet plus tard au court de la matinée.

Le nouveau musée national du Canada favorisera les rencontres inspirantes, sous le thème des droits de la personne… en faisant appel à des éléments spectaculaires pour transmettre de l'information et des idées qui ne laisseront personne indifférent.

Les points de vue des peuples autochtones sont extrêmement importants dans l'expérience globale vécue par nos visiteurs, non seulement dans ce théâtre, mais aussi dans les témoignages portant sur les expériences autochtones qui sont intégrés à chacune des galeries.

Tout au long de la dernière année, alors que les travaux de construction allaient bon train, nous avons été présents dans la communauté, partout au Canada, et nous avons contribué à la création d'activités pour encourager la réflexion et le dialogue sur les droits de la personne. Nous avons organisé et participé à des dizaines d'événements.

Nous avons accueilli des défenseurs des droits de la personne du Guatemala, de l'Arménie, et du Chili. Nous avons invité l'une des dernières ex " femmes de réconfort " des Philippines.

Nous avons organisé des rencontres avec la communauté des personnes handicapées, avec des enseignantes et des enseignants, et avec des chefs autochtones.

Nous avons publié les résultats des fouilles archéologiques qui ont permis de récupérer plus de 400 000 artefacts.

Nous avons signé des ententes de partenariat avec le Musée du Manitoba, l'association Rotary International, et le ministère de l'Éducation du Manitoba.

Nous avons participé à l'activité We Day – Unis pour la vie, à la Bibliothèque humaine, à la conférence de l'UNESCO sur les écoles, et à la quatrième Conférence internationale sur les droits de la personne et l'éducation, à Taïwan, le mois dernier.

Et ce ne sont là que quelques exemples!
Nous avons été très, très occupés!

La prochaine année sera tout aussi chargée. L'une de nos priorités pour 2014 consiste à accroître la sensibilisation et l'effervescence concernant ce merveilleux nouveau musée… en travaillant avec nos partenaires de l'industrie touristique… et en adoptant des approches stratégiques pour la mise en marché et les communications en vue de nous tailler une place de choix sur l'écran radar national.

Nous préparerons aussi un excellent programme d'événements et d'activités pour l'inauguration publique. 

Nous allons recruter le personnel pour les services aux visiteurs afin que ceux-ci reçoivent un accueil chaleureux à leur arrivée au Musée. Nous recruterons aussi des bénévoles, nous lancerons un programme d'adhésion, et nous annoncerons des offres de détail. Notre nouveau restaurant, exploité par l'hôtel Inn at the Forks, testera ses premiers plats.

Nous avons fait les premiers pas, et sommes arrivés à l'étape finale, et il est bon de prendre le temps de nous rappeler le chemin parcouru.

Nous en sommes arrivés à ce point aujourd'hui, parce plus de sept milles citoyens et citoyennes ont dit : " Oui, je crois en ce projet, et en son importance pour le Canada ". Ces personnes ont investi dans l'avenir. Elles ont vu les possibilités pour leurs familles, pour leurs enfants, pour notre ville, et pour le Canada. Nous avons vraiment besoin qu'un tel appui se poursuive.

Nous sommes ici parce que le gouvernement du Canada, la province du Manitoba, et la ville de Winnipeg, ainsi que des organismes, allant des groupes d'enseignantes et d'enseignants, aux syndicats, en passant par des groupes communautaires, ont compris qu'un investissement dans un musée consacré aux droits de la personne serait socialement et économiquement rentable pour les générations à venir.

Nous sommes aussi ici aujourd'hui parce que ce Musée a un personnel extraordinaire et plein de talent. Derrière chaque mot inscrit sur les panneaux explicatifs des expositions, derrière chaque photographie présentée dans les galeries, chaque écran tactile, chaque programme, chaque histoire, chaque vidéo…
…il y a un nombre incalculable d'heures de recherche, de fabrication, de consultation, de conception, de prise de décisions, de planification, et de mise à l'essai. Des gens remarquables ont dû fournir des efforts hors du commun.

Je suis fier d'être Canadien. Le Canada a apporté plusieurs contributions à l'avancement international des droits de la personne. Pourtant, le Canada n'a pas un dossier sans taches en matière de droits de la personne, et nous avons l'obligation envers la génération actuelle, et les suivantes, de regarder le passé bien en face, et d'apprendre de nos erreurs.

Tout comme Eric, je suis fier d'être ici aujourd'hui en tant que Canadien.

Ce Musée sera réellement une source de fierté pour le Canada.

Thank you. Merci. Meegwitch.