Passer au contenu

En savoir plus

Mandela : Lutte pour la liberté prolongée jusqu’à la fin de l'été 2019!

En savoir plus

Nouvelle exposition fascinante de photographies réalisées par des artistes aveugles

Étiquettes

Détails du communiqué

L'exposition met en valeur une technologie de pointe permettant aux aveugles de " voir " des œuvres 

Une importante exposition d'œuvres réalisées par des photographes parmi les plus accomplis du monde ouvre cette fin de semaine au Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP). Au-delà du regard : Photographie internationale par des artistes aveugles explore l'idée que les photographes aveugles peuvent voir de façons inaccessibles aux personnes voyantes. L'exposition sera en montre du 20 février au 18 septembre et est présentée par le Musée dans le cadre du 10e anniversaire de la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations Unies.

Au-delà du regard au MCDP est également la première exposition muséale du monde à utiliser une technologie d'impression tridimensionnelle développée par 3DPhotoworks, à New York. Ceci constitue une percée importante pour les personnes malvoyantes, puisque cette technologie leur permet de percevoir des photographies et des tableaux d'art du bout de leurs doigts. Ce nouveau processus, qui s'appuie sur des recherches relatives au concept de la neuroplasticité, encourage le cerveau à utiliser de l'information tactile, comme si cette information avait été perçue par les yeux, pour créer des images mentales. Par ailleurs, des capteurs activés au toucher sont intégrés à certaines images et fournissent de l'information audio sur celles-ci.

" Les gens qui visiteront cette exposition remarquable percevront la réalité comme les personnes aveugles ou malvoyantes la perçoivent, et seront étonnés par ce qu'ils voient et ressentent ", signale John Young, président-directeur général du MCDP. " L'exposition Au-delà du regard nous fait questionner nos hypothèses sur les personnes handicapées. Et elle nous montre comment la liberté d'expression met en valeur notre humanité commune en tant que personnes créatives et curieuses. "

Des stations interactives permettent aux visiteurs et visiteuses de toutes capacités visuelles à faire l'expérience de la photographie assistée par la voix et à créer des dessins en relief. Au cours des prochains mois, des programmes publics connexes stimuleront la réflexion et les discussions sur les droits des personnes handicapées dans le cadre de conférences, de spectacles et d'activités spéciales.

La partie principale de l'exposition met en valeur des photographies réalisées par des artistes de partout dans le monde qui ont tous perdu la vue à divers degrés et qui utilisent différentes technologies et méthodes de création pour exprimer ce qu'elles voient. Leurs histoires sont variées et souvent étonnantes. Evgen Bavcar était enfant en Slovénie quand il a perdu la vue après deux accidents séparés : un de ses yeux a été endommagé par une branche d'arbre et il a perdu le deuxième œil à cause d'un détonateur de mine. Henry Butler est un musicien jazz de calibre mondial de la Nouvelle-Orléans qui utilise des indices audio pour composer ses photographies. Pete Eckert utilise des faisceaux lumineux pour " peindre " ses sujets dans une pièce sombre. Consultez notre site Web pour vous renseigner sur les artistes.

Le Musée a fait transformer certaines de leurs photographies en images 3D novatrices par John Olson, ancien photographe de la revue LIFE et cofondateur de 3DPhotoworks. Son entreprise a consacré sept ans au développement de cette technologie nouvelle, dans le but de rendre l'art et la photographie accessible pour les personnes aveugles dans tous les musées, tous les centres de sciences et toutes les institutions, en commençant par le MCDP.

" Cette technologie permet aux personnes aveugles de percevoir les images directement, sans avoir à dépendre sur l'interprétation d'une autre personne ", a expliqué John Olson aujourd'hui lors d'une avant-première pour les médias dans la galerie du niveau 1 au MCDP. " Quand les personnes aveugles décrivent cette expérience, elles parlent le plus souvent de liberté, d'autonomie et d'égalité. C'est vraiment important – surtout quand on considère qu'une personne devient aveugle toutes les 11 minutes en Amérique du Nord, et qu'il y a 285 millions de personnes aveugles ou malvoyantes dans le monde. "

Le prix d'entrée à cette exposition, située dans la galerie du niveau 1 du Musée, a été intégré aux droits d'entrée générale. Veuillez noter que certaines photographies contiennent de la nudité.

Le MCDP est fermement résolu à appliquer l'accessibilité et l'inclusion dans l'ensemble du Musée, s'assurant ainsi que toute personne, sans égard à ses capacités, puisse vivre une expérience enrichissante. La nouvelle exposition – comme les autres galeries du Musée – sont dotées de " iBeacons " qui communiquent de l'information à une application mobile lorsque les gens passent près de points d'accès universels. La présence de ces points est indiquée par des marqueurs au sol pour les personnes qui marchent avec des cannes et par de petites plaques sur les murs et les panneaux contenant des chiffres en relief et du braille. L'information peut ensuite être lue par un système de synthèse vocale. De plus, l'exposition est organisée de façon à optimiser la navigation pour les personnes malvoyantes.

La version originale de l'exposition Au-delà du regard, maintenant rehaussée par les éléments uniques réalisés par le MCDP, a été conçue par le photographe américain Douglas McCulloh et créée par UCR/California Museum of Photography, une institution affiliée d'ARTSblock, Université de Californie à Riverside. La tournée de l'exposition est appuyée par Curatorial Assistance Traveling Exhibitions de Pasadena, en Californie. Les photographies n'ont jamais été exposées au Canada auparavant.

John Olson
3DPhotoWorks

518–392-8161
Cell. : 518–365-3036
john@3dphotoworks.com

Personnes-ressources – médias

Maureen Fitzhenry

Douglas McCulloh