Passer au contenu

En savoir plus

Entrée à 5 $ pour anciens combattants, militaires, réservistes et cadets du 1er au 30 novembre 2019.

En savoir plus

La photo d’une danse dans un pow-wow remporte le prix Choix du public dans une exposition nationale

Étiquettes

Détails du communiqué

La photo de jeunes filles qui célèbrent leur culture en dansant dans un pow-wow a remporté le prix " Choix du public " dans une exposition nationale de photographies obtenues auprès de la population, en montre au Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP).

" Une des choses que j'aime particulièrement de la photographie, c'est la possibilité de raconter une histoire sans prononcer le moindre mot ", dit Melanie Gray, photographe amateure de Humboldt, en Saskatchewan, qui a pris la photo en 2015 dans sa communauté d'origine, la Première Nation de Rama en Ontario. Elle y retourne chaque été pour assister au pow-wow.

En tant que femme ojibwée, Melanie Gray voit dans sa photographie la résilience des peuples autochtones et la survie de cultures menacées de disparition par la colonisation, les pensionnats indiens et les politiques de protection de l'enfance autochtone. " C'était interdit de faire ça. Les potlatchs étaient interdits, les pow-wow étaient interdits, on nous a enlevé notre culture et notre langue. Alors, cette danse est à la fois un symbole d'espoir et un témoignage de ce qui s'est passé. "

Plus de 24 000 votes pour le prix Choix du public ont été déposés par les visiteurs et les visiteuses de l'exposition (en ligne et en personne) entre le 22 juin 2017 et le 7 janvier 2018. La photo de Melanie Gray, intitulée " La prochaine génération ", fait partie des 70 photographies de l'exposition Points de vue, une des quatre expositions que le Musée a présentées pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017.

" Pour moi, Canada 150 n'est pas une célébration, mais l'occasion de sensibiliser les gens, explique Melanie Gray. Il est important de reconnaître le fait que des peuples vivent ici depuis bien plus longtemps que 150 ans. La réconciliation est essentielle puisqu'elle se fonde sur la reconnaissance, la création de liens et la collaboration pour aller de l'avant dans le respect. C'est ainsi qu'on parvient à la guérison et c'est bénéfique pour tout le monde. "

La photographe explique qu'elle remettra une partie du prix de 2 000 $ à l'organisation The Friendship Inn, de Saskatoon, qui fournit des repas et des services aux gens sans abri et vulnérables.

L'exposition Points de vue est en cours au Musée à Winnipeg jusqu'au 4 février 2018. On peut aussi voir les photographies en ligne. Elles ont été sélectionnées par un jury multidisciplinaire parmi près de 1 000 photographies soumises par des photographes de tout le Canada pour illustrer les thèmes suivants : réconciliation, inclusion et diversité, droits de la personne et environnement, et liberté d'expression.

Une version haute résolution de la photographie de Melanie Gray est disponible sur demande pour les médias.

Personnes-ressources – médias

Maureen Fitzhenry