Le Musée accueillera à nouveau le public le 17 juin

Entrée gratuite pour les travailleurs et travailleuses de première ligne les vendredis

Mots-clés pour Le Musée accueillera à nouveau le public le 17 juin

Cinq personnes dans une galerie du Musée. Deux personnes sont assises sur un banc. Trois personnes, dont l'une est en fauteuil roulant, sont dans une zone circulaire où des bulles de lumière colorée sont projetées sur le plancher.

Photo: CMHR

Détails du communiqué

Le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) rouvrira ses portes aux visiteurs et visiteuses sur place le mercredi 17 juin, offrant aux gens du Manitoba une expérience sécuritaire, accessible et enrichissante alors qu’ils commencent à sortir de leur isolement social.

« C’est un grand bâtiment, beau et aéré, plein de soleil et d’espaces ouverts et accessibles », signale John Young, président‐directeur général du MCDP. « Il contient de nombreuses histoires pleines d’espoir sur l’importance des droits de la personne et la résilience de l’esprit humain. Des études ont montré que les arts et la culture sont importants pour le bien‐être mental, et ont le pouvoir de guérir et d’inspirer. »

Le Musée offre l’entrée gratuite aux travailleurs et travailleuses de première ligne tous les vendredis jusqu’à la fin de l’été. Les billets pour les « Vendredis pour dire merci » pourront être réservés en ligne. « Nous voulons montrer notre reconnaissance aux membres de notre communauté qui ont continué à aller au travail pendant la pandémie, qu’il s’agisse des travailleurs et travailleuses dans le domaine de la santé ou des services publics, dans les épiceries, les taxis, les livreurs et livreuses, et bien d’autres personnes », a indiqué John Young.

Après une planification minutieuse visant à assurer la sécurité du personnel et du public, le Musée et sa boutique seront ouverts cinq jours par semaine, du mardi au samedi, de 10 h à 17 h. Un nouveau système en ligne de billets à heure fixe a été mis en place afin d’assurer la distanciation sociale, permettant aux visiteurs et visiteuses de choisir l’une de trois plages horaires de deux heures pour commencer leur visite.

Les fonctions hautement tactiles, notamment les écrans tactiles et les éléments interactifs tactiles, ne seront pas disponibles. La Tour de l’espoir Israel Asper sera fermée. Il n’y aura pas de visites guidées, mais les gens pourront faire des visites autoguidées grâce à l’application mobile du Musée. ERA Bistro sera fermé. Les droits d’entrée sont réduits à 12 $ pour les adultes, 10 $ pour les étudiants, les étudiantes et les personnes âgées, et 5 $ pour les jeunes (entrée gratuite pour les enfants de 6 ans et mois). Vous trouverez plus d’information en ligne.

« L’expérience muséale sera différente, mais il y aura encore beaucoup à explorer, notamment les expositions non tactiles, les films, l’art et l’architecture », fait remarquer John Young. « Les visiteurs et visiteuses pourront découvrir l’histoire de Viola Desmond, qui figure maintenant sur le billet de 10 $ du Canada, voir le plus grand sac à feu métis perlé du monde ou marcher sur les passerelles lumineuses d’albâtre. Ils pourront se laisser inspirer par un film panoramique à 360 degrés sur les visions du monde autochtones, ou pointer des “livres” numériques de deux mètres de haut pour activer des histoires vidéo sur la mobilisation en faveur des droits de la personne. »

Le MCDP sera le premier musée national à rouvrir ses portes depuis le 14 mars, ce qui reflète le nombre relativement faible de cas actifs au Manitoba.

Selon John Young, l’ouverture du Musée s’inscrit dans le cadre d’une approche à trois volets, qui respecte le fait que les gens ont des niveaux de confort différents pendant la pandémie de COVID‐19 en cours. Le premier volet consiste à rouvrir le bâtiment, en prenant des mesures pour respecter ou surpasser les directives en matière de santé et de sécurité. Comme le bâtiment compte 24 000 mètres carrés et sept niveaux de galerie, le MCDP est bien placé pour efficacement mettre en œuvre la distanciation sociale. Les pratiques de nettoyage et de désinfection, déjà rigoureuses, seront renforcées. On demandera aux visiteurs, aux visiteuses et au personnel à remplir en ligne l’outil de dépistage de la COVID‐19 du Manitoba avant leur arrivée.

Le second volet est de continuer à offrir de riches expériences en ligne pour les personnes qui préfèrent visiter virtuellement – dont une nouvelle collaboration avec l’Orchestre symphonique de Winnipeg, qui présentera des prestations spéciales enregistrées par un quintette de cuivres et un quatuor de cordes à l’intérieur du Musée. Parmi les autres expériences en ligne, il y a des visites guidées virtuelles, des films, des expositions, des ressources éducatives pour l’apprentissage à domicile et la possibilité de partager des histoires.

Le troisième volet invite les gens en plein air pour profiter d’une nouvelle exposition temporaire intitulée DéclART tes droits qui commence le 15 juillet et qui présente des œuvres d’art réalisées par des jeunes du Manitoba sur l’avenir des droits de la personne. L’exposition comprend 26 œuvres d’art présentées sur 13 grandes installations réparties un peu partout sur le terrain La Fourche, un lieu de rassemblement où se rencontrent les rivières Rouge et Assiniboine, situé près du Musée.

The Canadian Museum for Human Rights is the first museum in the world solely dedicated to the evolution, celebration and future of human rights. Using multimedia technology and other innovative approaches, the Museum creates inspiring encounters with human rights for all ages, in a visitor experience unlike any other. 

-30‐

Personnes-ressources – médias

Maureen Fitzhenry