Les masques sont maintenant obligatoires au MCDP

Mots-clés pour Les masques sont maintenant obligatoires au MCDP

Une femme portant un masque noir se tient devant une exposition du Musée composée de robes rouges suspendues devant un fond de forêt.

Photo : MCDP, Aaron Cohen*

Détails du communiqué

À partir d’aujourd’hui, le Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) exige que tout le monde porte un masque sur les lieux, y compris les membres du public, le personnel et les bénévoles.

Des exceptions seront faites pour les enfants de moins de cinq ans et pour les personnes qui ne peuvent pas porter de masque pour des raisons médicales. Des mesures d’adaptation seront prises pour les gens qui lisent sur les lèvres.

Les membres du public doivent arriver en portant leur propre masque, qui doit bien couvrir le nez et la bouche. Toutefois, des masques jetables gratuits sont également disponibles à l’entrée principale, tant pour les adultes que pour les enfants. Une variété de masques en tissu uniques et réutilisables sont en vente à la Boutique du Musée.

Cette mesure a été introduite pour aider à réduire la propagation de la COVID‐19. Cependant, les masques ne remplacent pas les précautions telles que la distance sociale d’au moins deux mètres, le lavage fréquent des mains et le respect de l’étiquette de la toux.

Le MCDP a rouvert le 17 juin après avoir été fermé pendant trois mois au cours de la première phase de la pandémie. Avec ses 24 000 mètres carrés et ses sept niveaux de galerie, le Musée est un espace vaste et aéré où la distanciation sociale peut être pratiquée efficacement. Les processus de nettoyage et d’assainissement ont été améliorés. On demande aux membres du public et au personnel de remplir en ligne l’outil de dépistage de la COVID‐19 du Manitoba avant leur arrivée. Les gens ne sont pas admis s’ils répondent « oui » à une question. De plus amples informations sont disponibles sur le site web du Musée.

La plupart des expositions restent ouvertes, et il y a beaucoup de choses à explorer et à apprendre. La Tour de l’espoir Israel Asper est également ouverte, mais avec une capacité limitée. Toutefois, les écrans tactiles et certaines fonctions interactives ne sont pas disponibles, et il n’y a pas de visites guidées. Les visiteurs et visiteuses peuvent télécharger l’application mobile du Musée pour profiter d’une expérience autoguidée.

Le MCDP continue également d’offrir de riches expériences en ligne aux personnes qui préfèrent les visites virtuelles – y compris des visites, des films, des expositions, des ressources éducatives et des possibilités de partager des histoires. À l’extérieur, les gens peuvent profiter d’une exposition temporaire intitulée DéclART tes droits qui se déroule jusqu’au 31 octobre (si la météo le permet) et qui présente des œuvres d’art réalisées par des jeunes du Manitoba sur l’avenir des droits de la personne. L’exposition comprend 26 œuvres d’art réparties sur 13 grandes installations extérieures situées un peu partout sur le terrain de La Fourche.

*Isha Khan, directrice générale du Musée, porte un masque dans la galerie Les parcours canadiens. Photo : MCDP, Aaron Cohen. (Arrière‐plan : The REDress Project par Jaime Black, 2014 — une installation au MCDP; Sans titre par Sheila Spence, 2014.)

Personnes-ressources – médias

Maureen Fitzhenry