A A

Mandela : Lutte pour la liberté

Nelson Mandela a passé 27 ans en prison parce qu'il luttait pour la liberté et les droits de la personne. Après sa libération, il est devenu le premier président démocratiquement élu de l'Afrique du Sud. (The Globe and Mail Inc./Erik Christensen)

 

« Mon idéal le plus cher a été celui d’une société libre et démocratique dans laquelle tout le monde vivrait ensemble en harmonie et avec des chances égales. C’est un idéal pour lequel j’espère vivre et que j’espère accomplir. Mais si nécessaire, c’est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir. »

- Nelson Mandela, 1964

Que feriez-vous si vous aviez été en prison pendant 27 ans? Seriez-vous capable de pardonner à vos geôliers, ou chercheriez-vous à vous venger? Nelson Mandela a choisi le pardon, et il n’a jamais cessé de chercher à bâtir un monde meilleur.

L’exposition Mandela : Lutte pour la liberté porte sur Nelson Mandela et sur le mouvement qui s’est formé autour de lui. Suivez Mandela dans la clandestinité quand il a été déclaré hors-la-loi, puis rejoignez-le à l’intérieur d’une réplique de la cellule où il a passé 18 ans. Goûtez la joie douce-amère de sa libération, après 27 longues années d’emprisonnement. Enfin, soyez témoin des premières élections démocratiques en Afrique du Sud et découvrez les efforts que Mandela a déployés pour reconstruire une nation déchirée par le racisme et l’injustice.

Explorez ce qui se passait dans les rues à l’époque de Mandela. Voyez les jeunes qui se défendaient contre des véhicules blindés avec des couvercles de poubelle, et découvrez le plan secret destiné à faire évader Mandela de prison. Le soutien à Mandela et à sa cause ne venait pas que d’Afrique du Sud. Écoutez des Canadiens et des Canadiennes qui ont participé à la lutte pour la liberté et l’égalité et constatez par vous-même l’importance de la mobilisation et de la dénonciation.

 

Contre quoi Mandela luttait-il?

Mandela luttait contre l’apartheid, un système de suprématie blanche en Afrique du Sud. Sous l’apartheid, chaque personne était classée dans une de quatre catégories raciales : personnes noires; personnes blanches; personnes de couleur ou métisses; et personnes indiennes ou asiatiques. Ceux et celles qui ne faisaient pas partie de la population blanche étaient des citoyens et des citoyennes de seconde classe ayant peu ou pas de pouvoir politique. Des lois contraignantes régissaient tous les aspects de la vie des gens, définissant les endroits où ils pouvaient habiter et travailler, où ils pouvaient se rendre, et limitant leur accès à l’éducation, aux soins de santé et aux autres services sociaux.

Mandela s’est opposé à l’apartheid et a appelé tous les Sud-Africains et toutes les Sud-Africaines à se rebeller avec lui. Bien qu’il ait été arrêté et emprisonné pendant 27 ans en raison de son combat pour la liberté, Mandela n’a jamais abandonné la lutte ni cédé à la haine. Il se battait contre l’apartheid, mais il se battait aussi pour une chose : un monde meilleur, dans lequel on respecte la liberté, la justice et la dignité pour tous et toutes. Avant même sa libération en 1991, Mandela avait entrepris des négociations avec le gouvernement pour mettre un terme à l’apartheid. Grâce à ces négociations, il a contribué à prévenir une guerre civile sanglante. Par la suite, Mandela est devenu le premier président d’Afrique du Sud élu démocratiquement.

 

Un homme, de nombreuses voix

Le courage de Mandela est inspirant et son histoire est remarquable, mais il n’était pas seul dans sa lutte contre l’apartheid. En Afrique du Sud et ailleurs dans le monde, son exemple a inspiré des gens qui comprenaient que la liberté ne serait possible en Afrique du Sud que si un grand nombre de personnes agissaient. En Afrique du Sud, beaucoup de personnes sont mortes dans la lutte pour la liberté. Ici au Canada, beaucoup de gens se sont mobilisés contre l’apartheid, lançant des appels au boycottage contre le régime de l’apartheid en Afrique du Sud.

L’exposition Mandela : Lutte pour la liberté nous parle d’un homme, mais aussi des nombreuses personnes qui se sont unies pour s’opposer au racisme et à l’injustice. Elle incite à se poser des questions importantes : Comment réagir face à l’injustice? Comment parvenir à la guérison quand les droits fondamentaux ont été bafoués? Comment le passé influence-t-il le présent?

L’exposition Mandela : Lutte pour la liberté raconte une histoire de racisme, d’oppression, de résistance et de réconciliation qui a changé le monde pour toujours – et qui demeure pertinente aujourd’hui.

 

L’exposition Mandela : Lutte pour la liberté ouvre dans la galerie du niveau 1 le 8 juin 2018.

 

L’exposition a été réalisée en collaboration avec l’Apartheid Museum à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Logo du musée de l'apartheid

Le Musée remercie les partenaires suivants de leur soutien à cette exposition.

Partenaires contributeurs :

Logo of the Asper foundation

 

TD Logo

 

Transporteur aérien officiel :

Air Canada logo

Prêteurs :

Robben Island Museum
Zapiro