Passer au contenu

En savoir plus

Mandela : Lutte pour la liberté prolongée jusqu’à la fin de l'été 2019!

En savoir plus

De nouvelles expositions explorent le voyage d’espoir de personnes réfugiées

Étiquettes

Détails du communiqué

Une nouvelle exposition au Musée canadien pour les droits de la personne (MCDP) explore la crise mondiale des personnes réfugiées du point de vue de deux adolescents – un jeune Syrien de 13 ans qui a survécu une traversée périlleuse de la Méditerranée, et un jeune homme de 15 ans en Espagne qui s'est senti poussé à réagir.

Au cœur de l'exposition Chercher refuge se trouve une œuvre d'art créée par Achilleas Souras, 15 ans, à partir de gilets de sauvetage abandonnés sur les plages de l'île de Lesbos, en Grèce, par des milliers de personnes migrantes et réfugiées. Les structures qu'il crée ressemblent à des abris en forme de dôme dans lesquels une personne pourrait se réfugier, et ont réussi à attirer l'attention de gens partout dans le monde.

L'installation est rendue bien réelle par l'entremise de deux vidéos remplies d'émotions. L'une présente Achilleas Souras en train d'assembler son dôme de gilets de sauvetage et parlant de ses préoccupations à l'égard des personnes réfugiées. L'autre, filmée par UNICEF à Lesbos, présente Mustafa Al Said, 13 ans, qui décrit comment il a fui la guerre en traversant une mer dangereuse et parle de ses espoirs, de ses peurs et de son mal du pays. Les gilets de sauvetage abandonnés, devenus symboles du danger qui menace des millions de personnes réfugiées partout dans le monde, sont bien visibles dans les deux films, liant les histoires des deux adolescents et leur humanité commune.

" L'exposition sensibilise les gens à une question importante et bien actuelle relative aux droits de la personne, et nous montre aussi le pouvoir des jeunes comme moteurs de changements, mentionne Isabelle Masson, chercheure-conservatrice. C'est un appel à l'action – non seulement pour les jeunes publics, mais aussi pour les visiteurs et les visiteuses de tous les âges. "

Une exposition d'accompagnement dans la galerie Les droits aujourd'hui encourage la réflexion et le dialogue sur les personnes qui demandent l'asile au Canada. L'exposition Rechercher la sécurité est le fruit de recherches par le MCDP, en collaboration avec le bureau canadien du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Par l'entremise d'extraits vidéo, d'images et de documents, elle explore les histoires de personnes qui sont venues au Canada à la recherche de protection.

Mohammed Alsaleh était parmi les 25 000 Syriens et Syriennes qui ont été acceptés comme réfugiés au Canada. Eddy Ramirez était étudiante à Montréal lorsque le climat politique au Venezuela est devenu trop dangereux pour qu'elle y retourne. Une entrevue sur vidéo avec la professeure de droit Shauna Labman explique les mythes courants au sujet des réfugiés et des demandeurs d'asile qui arrivent au Canada. L'histoire de ceux et celles qui se rendent au Canada à pied est également illustrée au moyen de photos.

" Cette exposition aide à dissiper les malentendus au sujet des gens qui traversent la frontière pour demander l'asile au Canada, remarque Armando Perla, chercheur-conservateur. Qui est un demandeur d'asile, qui est une personne réfugiée, et quelle est la différence? "

Chercher refuge est en montre au MCDP jusqu'à août 2018; Rechercher la sécurité se poursuit jusqu'en octobre 2018.

Personnes-ressources – médias

Maureen Fitzhenry