Contre-offensive : la purge des 2SLGBTQ+ et la lutte actuelle pour un avenir plus inclusif

Une table ronde interactive réunissant des panélistes de tout le Canada qui militent pour les droits de la personne

le 3 juin 2022

Cette activité est passée.

Mots-clés pour Contre-offensive : la purge des 2SLGBTQ+ et la lutte actuelle pour un avenir plus inclusif

 Vingt-huit membres du conseil d’ administration du Fonds Purge LGBT et du Comité consultatif du Monument national LGBTQ2+ posant ensemble et tenant un drapeau arc-en-ciel, lors de la première session de visualisation du Monument en 2019.

Derek Hille

Détails de l'activité

Prix :

Gratuit

Lieu :

Salle Buhler, niveau 1

L’ événement se déroulera principalement en anglais. L’ interprétation en ASL sera offerte.

Des années 1950 aux années 1990, le gouvernement du Canada a systématiquement persécuté les membres 2SLGBTQ+ des Forces armées canadiennes, de la Gendarmerie royale du Canada et de la fonction publique.

Connu sous le nom de « purge », cet acte visait à écarter les personnes 2SLGBTQ+ de la population active, justifié par l’argument selon lequel elles représentaient une menace pour la sécurité nationale.

Dévastant la vie et la carrière de milliers de personnes et de leurs familles, la purge a été l’une des plus grandes violations des droits de la personne de l’histoire du Canada.

Par la suite, de courageuses personnes 2SLGBTQ+ du Canada ont mené des campagnes politiques et juridiques pour que l’orientation sexuelle devienne un motif protégé par les lois canadienne sur les droits de la personne.

Leur militantisme a conduit le Premier ministre Justin Trudeau à présenter des excuses aux personnes 2SLGBTQ+ du Canada en 2017. Il a également abouti à un règlement de recours collectif en 2018 qui a permis de créer le Fonds Purge LGBT, qui collabore avec le Musée canadien pour les droits de la personne dans le but d’élaborer une exposition sur cette période sombre de l’histoire canadienne.

Participez à cette discussion interactive avec des survivant·e·s de la purge, des leaders du Fonds Purge LGBT et de la communauté du MCDP pour en savoir plus sur l’histoire de la purge et sur les actions entreprises aujourd’hui pour aider à empêcher que de telles violations ne se reproduisent.

Ce rassemblement est également l’occasion d’en savoir plus sur Thunderhead, le monument national LGBTQ2+ qui sera construit à Ottawa, lors d’une présentation par l’équipe de conception de Winnipeg qui a remporté le concours national.

Cet événement est organisé dans le cadre de la Conférence sur les droits de la personne 2022 de Fierté Canada Pride et de Pride Winnipeg.

Le MCDP est fier de présenter ce programme en partenariat avec le Fonds Purge LGBT.

À propos des panélistes 

Douglas Elliott est un associé de Cambridge LLP et l’avocat principal du recours collectif. Il est un expert des droits des personnes 2SLGBTQ+, du droit constitutionnel et des recours collectifs, ainsi que l’auteur principal du rapport Just Society. Il est bien connu pour son travail dans des causes historiques, notamment Hislop c. Canada, le plus grand recours collectif concernant les droits des personnes 2SLGBTQ+ au Canada à ce jour.

Svend Robinson a été député fédéral du NPD de 1979 à 2004. Premier député ouvertement gai au Canada, il a fait son coming out en 1988. Il a été membre de l’historique comité constitutionnel de 1981 et du comité des droits à l’égalité de 1985. Svend Robinson a travaillé en étroite collaboration avec de nombreuses ayant survécu à la purge, dont Michelle Douglas, et a été nommé au conseil consultatif du Premier ministre Justin Trudeau sur les excuses de 2017. Il a été engagé par le Fonds Purge LGBT pour examiner les documents publiés dans le cadre du recours collectif et pour rédiger l’histoire de la purge.

Riva Harrison est vice‐présidente, Relations externes et mobilisation communautaire au Musée canadien pour les droits de la personne. Son engagement en faveur des droits de la personne et de la justice sociale a toujours inclus la défense de la communauté 2SLGBTQ+. Elle était membre d’une équipe qui a fait avancer le droit à l’adoption par des personnes de même sexe au Manitoba et de l’équipe des cadres qui a travaillé avec l’association étudiante du Red River College pour créer un nouveau centre de ressources pour les étudiant·e·s 2SLGBTQ+ sur le campus. En tant que journaliste, Riva Harrison a reçu deux prestigieux prix de journalisme en droits de la personne du Manitoba.

Haran Vijayanathan est directeur, Équité et croissance au Musée canadien pour les droits de la personne. Déterminé à donner une voix aux personnes qui ont été réduites au silence, il a été confronté aux problèmes de racisme et d’homophobie liés au traitement policier des hommes gais disparus du Moyen‐Orient et de l’Asie du Sud lorsqu’il était directeur général de l’Alliance for South Asian AIDS Prevention (ASAAP), basée à Toronto. Il a également été directeur stratégique national de Fierté Canada Pride et fondateur de My House : Rainbow Resources à Toronto (région de York).

Veuillez noter que ce programme pourrait être changé ou annulé sans préavis.