Des paroles aux actes : défier le racisme dans le Canada d’aujourd’hui

Table ronde et période de questions

le 3 novembre 2022

Cette activité est passée.

Mots-clés pour Des paroles aux actes : défier le racisme dans le Canada d’aujourd’hui

Une foule de personnes faisant dos à la caméra. Certains membres de la foule tiennent des pancartes au-dessus de leur tête qui disent, en anglais : « Je ne peux pas respirer #BLM », « Le Canada n'est pas à l'abri du racisme », et « Justice pour tous : mettez fin au racisme violent, subtil et systémique maintenant!!! ».

Photo : GoToVan, Black Lives Matter, Anti-racism rally at Canada Place, CC BY 2.0

Détails de l'activité

Prix :

Gratuit

Lieu :

Théâtre C300, UBC Robson Square, 800, rue Robson, Vancouver, Colombie-Britannique

Joignez‐vous aux panélistes June Francis, Daniel Panneton et Annecia Thomas ainsi qu’au modérateur Niigaan Sinclair pour une conversation sur le racisme systémique au Canada aujourd’hui.

S’appuyant sur leurs expériences personnelles et professionnelles, les panélistes se concentreront sur les actions nécessaires pour construire des cultures antiracistes dans les domaines de l’éducation, de la justice et des médias sociaux. Les personnes présentes seront invitées à remettre en question leur racisme conscient et inconscient et à poser des gestes pour faire respecter les droits de la personne pour tout le monde.

La table ronde comprendra une séance de questions avec les panélistes.

Cet événement est la quatrième activité de dialogue annuelle de la famille Simces & Rabkin sur les droits de la personne, organisée en partenariat avec le Musée canadien pour les droits de la personne et Equitas.

Au sujet des panélistes

June Francis

June Francis est cofondatrice de The Co‐Laboratorio, conseillère spéciale du président de l’Université Simon Fraser en matière d'antiracisme, directrice de l’Institute for Diaspora Research and Engagement, cofondatrice du Black Caucus à SFU et professeure associée à la Beedie School of Business. June milite pour l'équité, la diversité et l’inclusion des groupes racisés et pour les droits de la personne. Elle a été reconnue par la province de la Colombie‐Britannique et le National Congress of Black Women comme une pionnière et a récemment été nommée sur la liste 2022 Power 50 du Vancouver Magazine.

Daniel Panneton

Daniel Panneton est le directeur de la solidarité et de l’engagement communautaire du Friends of Simon Wiesenthal Center for Holocaust Studies. Il fait partie du conseil d’administration du Toronto Ward Museum et a précédemment géré le projet de recherche et d’éducation sur la haine en ligne et Hatepedia au Toronto Holocaust Museum. Daniel a reçu le prix de programmation Russell K. Cooper 2018 de la Société historique de l’Ontario et son travail a été publié dans plusieurs publications canadiennes et américaines.

Annecia Thomas

Annecia Thomas est une figure clé dans sa communauté en matière de justice sociale, de lutte contre le racisme, de défense des jeunes et de droits de la personne. Elle est un membre actif de la Youth Dialogue Series du ministre de l’Éducation de la Colombie‐Britannique, où elle a fourni des conseils sur le plan d’action antiraciste du ministère pour la maternelle à la 12e année. Annecia est l’animatrice du balado Motion of Colour, où elle ouvre un espace pour faire entendre les voix et les expériences diverses des PANDC. Annecia s’efforce continuellement de faire bouger les choses et de promouvoir l’inclusion pour tout le monde.

Niigan Sinclair

Niigaan Sinclair est Anishinaabé (St. Peter’s/Little Peguis) et professeur à l’Université du Manitoba, où il est titulaire du poste de professeur de la faculté des arts en savoir et esthétique autochtones et où il dirige actuellement le département des études autochtones. Niigaan est également un auteur, rédacteur et militant primé qui a récemment été nommé dans la « Power List » du magazine Maclean’s comme l’une des personnes les plus influentes au Canada. En 2018, il a remporté le titre de chroniqueur canadien de l’année aux National Newspaper Awards pour ses chroniques bihebdomadaires dans le Winnipeg Free Press et est un membre vedette du « Power Panel » du vendredi dans l’émission Power & Politics de la CBC. Ancien enseignant du secondaire, il a remporté le prix de l’éducateur pour la paix de l’année 2019 décerné par l’Association des études sur la paix et la justice, basée à Georgetown University, à Washington, DC.

Albert St. Albert Smith

Albert St. Albert Smith est un musicien, interprète et compositeur professionnel depuis plus de 45 ans. Il a joué, enregistré et fait des tournées avec des chorales, des ensembles de théâtre, des orchestres et des groupes dans le monde entier. Albert a enseigné à la School for the Contemporary Arts de l’Université Simon Fraser. Il est un accompagnateur de danse qui utilise sa voix pour caractériser et embellir la qualité des combinaisons de mouvements avec sa musique. Il a enseigné l’art de l’accompagnement de la danse avec de tambours africains et la voix comme instruments. Albert a également été le directeur fondateur de la Ghana Field School, un programme qui a permis à bon nombre d’étudiant·e·s, d’employé·e·s et de professeur·e·s du Canada et du Ghana de faire des échanges et des découvertes au sujet de l’art contemporain, de la culture et de l’histoire des deux pays.

À propos des partenaires

Zena Simces

Zena Simces s’intéresse aux droits de la personne depuis de nombreuses années. Depuis plus de 30 ans, elle participe à l’organisation d’une conférence sur les droits de la personne avec le Atlantic Human Rights Centre à Fredericton, au Nouveau‐Brunswick. Elle a également consacré de nombreuses années à traiter les questions de haine et de préjugés en tant que responsable du Congrès juif canadien en Colombie‐Britannique et avec le Comité national. Sa carrière professionnelle de consultante dans les domaines de la santé, de la politique sociale et de l’éducation l’a amenée à défendre et à renforcer les droits des groupes minoritaires.

Le docteur Simon Rabkin

Le docteur Simon Rabkin a consacré une partie de ses débuts de carrière à fournir des soins de santé aux régions mal desservies du nord du Canada et du Kenya. Son expérience dans ces régions et, par la suite, ses soins aux personnes défavorisées nourrissent son engagement en faveur des droits de la personne. Il a fait avancer la cause des droits de la personne ainsi que les questions d’équité et de diversité au sein de divers comités, dans les secteurs privé et public.

Le bureau régional d’Equitas

Le bureau régional d’Equitas en Colombie‐Britannique travaille en étroite collaboration avec la communauté pour soutenir la croissance et la durabilité des programmes d’Equitas dans l’Ouest canadien. Depuis 2009, l’équipe a travaillé dans plus de 10 communautés et avec 80 partenaires communautaires pour identifier les enjeux émergents qui ont un impact sur les jeunes et pour développer des outils novateurs, des ressources éducatives et des formations visant à renforcer les compétences en leadership des enfants et des jeunes de diverses communautés.

Veuillez noter

Veuillez noter que ce programme pourrait être changé ou annulé sans préavis.

Partenaires