Passer au contenu

En savoir plus

Visitez le Musée pour 5 $ seulement le mercredi 25 septembre de 17 h à 21 h.

En savoir plus

Il est temps d’agir : Témoignages de Rohingyas

de juin 2019 à avril 2020

Des femmes, des enfants et des hommes rohingyas marchent dans l’eau d’une rivière qui leur monte jusqu’à la taille. Certaines personnes portent des jeunes enfants alors que d’autres portent des sacs de possessions, dont des articles ménagers.

Photo : Getty Images, Kevin Frayer

Détails de l'exposition

Le peuple Rohingya du Myanmar est en plein milieu d'un déplacement massif de familles et de communautés vers des camps de réfugiés au Bangladesh. Après des décennies de persécutions violentes, ils ont subi le génocide de leur peuple par les forces militaires du Myanmar, suivi d'une crise humanitaire qui persiste.

L’exposition Il est temps d'agir : Témoignages de Rohingyas décrit avec compassion le sort du peuple Rohingya. Elle reflète également leur message au monde entier pour qu'il reconnaisse les efforts déployés par le Myanmar pour les déshumaniser et les éliminer. Les gens et les communautés partout dans le monde sont amenés à réfléchir aux mesures à prendre.

Une culture assiégée

Le peuple rohingya est une communauté ethnique du Myanmar (l’ancienne Birmanie), une communauté surtout musulmane dans un pays en majorité bouddhiste. Les Rohingyas ont une langue et une culture distinctes, profondément enracinées dans l’État de Rakhine, aussi appelé Arakan.

Depuis des décennies, le gouvernement du Myanmar refuse aux Rohingyas leurs droits et leur citoyenneté. Les forces militaires se livrent à des massacres contre eux et détruisent leurs communautés.

Un soldat empêchant un groupe de Rohingyas qui tentent de traverser vers le Bangladesh, 2017. Les personnes réfugiées étaient souvent menacées ou refoulées aux postes de contrôle en route vers les camps de réfugiés.

Photographie par Kevin Frayer, gracieuseté de Kevin Frayer et Getty Images

Déclaration de génocide

La violence s’intensifie en 2017 quand un petit groupe de rebelles rohingyas attaque des postes de police. Par représailles, les militaires brûlent des villages entiers et commettent des atrocités contre les civils. Près d’un million de Rohingyas fuient vers des camps de réfugiés à Cox’s Bazar, au Bangladesh.

En septembre 2018, le gouvernement du Canada et l’Organisation des Nations Unies condamnent les atrocités et déclarent que les actions des forces militaires du Myanmar constituent un génocide. Partout dans le monde, des personnes déplacées rohingyas appellent à la sensibilisation et à l’action.

Enfants réfugiés rohingyas faisant la file pour obtenir de la nourriture, Bangladesh, 2017. Les organismes d’aide présents dans ces camps gigantesques luttent pour fournir des ressources vitales à des centaines de milliers de personnes réfugiées.

Photo : Getty Images, Kevin Frayer

Documenter une crise

L’exposition Il est temps d’agir : Témoignages des Rohingyas a été réalisée par le Musée en collaboration avec le photojournaliste Kevin Frayer et un groupe de membres des communautés rohingya et birmane qui vivent au Canada.

Les photographies de Kevin Frayer qui figurent dans l’exposition sont tirées d’une collection intitulée Desperate Journey: The Rohingya Exodus, de 2017. Elles décrivent la fuite des Rohingyas devant la violence meurtrière qui sévit au Myanmar, et les épreuves physiques de la vie dans les camps de réfugiés à Cox’s Bazar, au Bangladesh. 

Des membres de la communauté Rohingya qui vivent au Canada ont contribué à l’exposition par des séquences vidéo, des photographies, des objets et des entrevues. Ces éléments documentent non seulement la crise humanitaire et la crise des personnes réfugiées au Bangladesh, mais aussi la vie communautaire au Canada. 

Certains membres de la communauté participent également à une expérience interactive à commande vocale. Lorsque vous visitez l’exposition, vous pouvez apprendre à les connaître et à découvrir leurs expériences de vie grâce à un échange personnel de questions et de réponses.

Au sujet de Kevin Frayer

Kevin Frayer est un photojournaliste canadien primé. Finaliste pour un prix Pulitzer à trois reprises, il a été reconnu par nombre d’organisations dont Overseas Press Club of America et World Press Photo. Ses photographies de l’exode des Rohingyas lui ont valu une reconnaissance internationale et font partie de la collection permanente du prestigieux Victoria & Albert Museum, à Londres.

On a toujours l’impression de ne pas prendre assez de photos. Ou de ne pas assez voir, de ne pas assez entendre. Si mes images – même si elles ne révèlent qu’une infime partie du drame – peuvent émouvoir suffisamment les gens pour qu’ils se soucient de cette situation d’une manière ou d’une autre, alors cela valait le coup. 

Kevin Frayer

L’exposition Il est temps d’agir : Témoignages des Rohingyas est présentée dans la galerie Expressions, au niveau 6, du 16 juin 2019 au 5 avril 2020.

Nous remercions Air Canada pour son appui à cette exposition.

Guide de ressources sur les Rohingyas

Dans ce guide, vous trouverez des liens vers des ressources liées aux Rohingyas et au génocide en cours au Myanmar. Ces liens comprennent des livres et des ouvrages électroniques, des articles de magazines, des revues, des journaux et plus encore. 

 Une galerie de musée où on voit des photographies projetées sur de grands écrans. Il y a des fauteuils au milieu de la pièce.

Photo : MCDP, Aaron Cohen