La justice après un génocide : Action militante de la communauté rwandaise du Canada

Rechercher la justice au Canada en après le génocide des Tutsis au Rwanda

Par Jeremy Maron

Mots-clés pour La justice après un génocide : Action militante de la communauté rwandaise du Canada

Un groupe de personnes marchant dans la rue avec un bannière sur laquelle on peut lire « Commémoration du génocide contre les Tutsi du Rwanda. Avril-Juillet 1994. www.pagerwanda.ca ».

Photo : MCDP, Keith Fraser

Détails de l'histoire

Bien que le génocide de 1994 contre les Tutsis au Rwanda se soit produit loin du Canada, il a eu un impact profond sur la communauté rwandaise canadienne.

Alors même que le génocide se déroulait entre avril et juillet 1994, les membres de la communauté rwando‐canadienne ont commencé à se mobiliser. Des personnes et des organisations, comme l’Association des parents et amis des victimes du génocide au Rwanda (PAGE‐Rwanda), basée à Montréal, ont pris des mesures pour offrir aux personnes survivantes, à leurs familles et à leurs ami·e·s la solidarité et le soutien dont elles avaient tant besoin.

Au lendemain du génocide, il est devenu évident que beaucoup de responsables de l’atrocité fuyaient ou avaient fui le Rwanda et s’étaient dispersés dans le monde. Les membres de la communauté rwando‐canadienne ont bientôt été choqués de découvrir que certains des responsables du génocide avaient réussi à arriver au Canada en cachant ou en faussant leur implication. 

Deux auteurs de crimes particulièrement notables sont arrivés sur le sol canadien. Léon Mugesera était un propagandiste du gouvernement rwandais qui avait prononcé un discours anti‐Tutsi violent et incendiaire avant le génocide. Désiré Munyaneza était soupçonné d’avoir dirigé une milice et d’avoir personnellement commis des actes de violence et des meurtres pendant le génocide.

Trois personnes assises à un bureau et portrait d’un homme regardant directement vers l’objectif.

Léon Mugesera (à gauche) lors d’une audience de déportation en 1996 à la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada et portrait d’un homme regardant directement vers l’objectif.

CBC-Radio Canada (gauche) et domaine public (droite)

Grâce au militantisme communautaire et aux moyens disponibles dans le système juridique canadien, la communauté rwando‐canadienne a entamé le long processus de défense de la justice. Ces efforts ont finalement contribué à la déportation de Mugesera pour qu’il soit jugé au Rwanda et à la condamnation pénale de Munyaneza au Canada – à ce jour la seule condamnation en vertu de la Loi sur les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre du Canada. 

Une foule de protestataires tenant des panneaux sur les marches du Parlement.

Des membres de la communauté rwandaise canadienne se sont rassemblés pour protester sur la colline du Parlement en 2003. Ils demandaient que Léon Mugesera soit traduit en justice pour son rôle dans l’incitation au génocide de 1994 contre les Tutsis.

Photo : Philibert Muzima

Ces efforts de justice menés par la communauté sont explorés dans La force d’une communauté : Rechercher la justice après le génocide des Tutsis au Rwanda. Ce film documentaire original a été produit par le Musée canadien pour les droits de la personne en collaboration avec PAGE‐Rwanda. Il contient des témoignages directs de membres de la communauté rwandaise canadienne qui ont participé à ces mobilisations. Découvrez leurs motivations et leurs stratégies pour obtenir justice, les déceptions, les difficultés et les succès auxquels ils ont fait face en cours de route, et ce que signifiait pour les membres de la communauté de savoir qu’il était possible d’obtenir justice, même loin du lieu où le génocide a été commis. 

Ces efforts montrent à quel point une communauté peut être puissante lorsque les gens se rassemblent après la violence, refusent de se taire et défendent les droits de la personne.

Video : La force d’une communauté : Rechercher la justice après le génocide des Tutsis au Rwanda

Questions de réflexion :

  • Que veut dire tenir les gens responsables de leurs actes ?

  • Pouvez‐vous vous souvenir d’une occasion où vous avez tenu quelqu’un responsable d’un mal qu’il avait commis ?

  • Comment agir lorsque les violations des droits se produisent dans des régions éloignées du monde ?

Découvrez d'autres histoires

Qu’est-ce qui a mené au génocide des Tutsis au Rwanda?

Par Jeremy Maron

Mots-clés pour Qu’est-ce qui a mené au génocide des Tutsis au Rwanda?

Des milliers de réfugiés portant leurs affaires et marchant sur un long chemin de terre. De l’herbe et des arbustes d’un vert vif bordent la route.